Champs-Elysées: le Virgin bientôt fermé ?

  • A
  • A
Champs-Elysées: le Virgin bientôt fermé ?
@ MaxPPP
Partagez sur :

La direction a présenté un projet de résiliation du bail. Volkswagen s'intéresserait au lieu.

La rumeur donnait l'enseigne Virgin prêt à céder son magasin des Champs-Elysées depuis plusieurs mois. Le processus est officiellement lancé depuis mercredi. La direction de Virgin Stores a présenté un projet de résiliation du bail aux élus du comité d'entreprise, ont fait savoir les syndicats SUD et FO. D'après ces derniers, c'est le fonds d'investissement qatari, nouveau propriétaire de l'immeuble de 26.000 mètres carrés, qui a proposé à l'enseigne la résiliation du bail "à l'amiable".

Les syndicats inquiets. De leur côté, les syndicats ont refusé de se prononcer sur la question, bloquant pour le moment le projet. "Comment envisager la cession du principal magasin de l'enseigne qui demeure une vitrine et dégage 20% du chiffre d'affaire de Virgin Stores ?", s'inquiète Sylvain Alias, délégué SUD et membre du CE.

D'après Achène Bouzit, délégué FO, la direction a expliqué que le bail de ce magasin de 7.000 mètres carrés était devenu trop coûteux pour Virgin, actuellement confronté à d'importantes difficultés financières. L'enseigne a d'ailleurs déjà fermé trois magasins, à Bordeaux Mérignac, au Carrousel du Louvre à Paris et à Saint Denis (93).

Des voitures à la place des CD ? Qui pourrait reprendre cet emplacement de choix sur une avenue fréquentée par quelque 100 millions de visiteurs chaque année ? Volkswagen pourrait bien être sur les rangs, selon Les Echos et le Figaro. "Ca fait longtemps qu'on en parle", confirme Laurent Meillaud, consultant spécialisé sur l'automobile. Sur la plus belle avenue du monde, les plus grandes marques automobiles ont en effet déjà pignon sur rue : Renault et Mercedes depuis le début du XXe siècle, suivis de Citroën, Peugeot et Toyota.

Les Champs, une vitrine. "C'est un loyer à perte mais c'est plus efficace qu'une campagne de pub", souligne Laurent Meillaud En plus d'une adresse de prestige pour recevoir des clients, c'est une vitrine qui touche le monde entier." D'où l'intérêt probable du groupe Volkswagen, propriétaire des marques Volkswagen, Audi, Lamborghini, ou encore Porsche. "Vu sa puissance de frappe, il est clair qu'une vitrine sur les Champs Elysées est un must."

>> LIRE AUSSI : Les Champs-Elysées, un champ de bataille