Ces jouets que vos enfants vous réclameront à Noël

  • A
  • A
Ces jouets que vos enfants vous réclameront à Noël
@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

CONSO - Les professionnels du jouet ont déjà une idée précise des jouets qui vont remporter le plus de succès lors des fêtes de fin d’année.

Confronté au casse-tête des achats de Noël, certains s’y prennent le plus tôt possible : d’après une étude réalisée pour le salon Kidexpo, 65% des Français commencent leurs achats dès les vacances de la Toussaint. Mais d’autres s’y prennent encore plus tôt : pour les fabricants et les vendeurs de jouets, cette période stratégique se prépare au moins un an à l’avance. Les professionnels du secteur ont donc déjà une idée assez précise de ce que les enfants vont demander pour les fêtes de fin d’année. Mais quels sont ces jouets annoncés les incontournables de Noël ? Europe 1 a posé la question à plusieurs acteurs incontournables de ce marché : le cabinet d’étude de marché NPD, numéro un dans ce secteur, la chaîne de magasins spécialisés La Grande Récré et la Fédération française des industries Jouet Puericulture (FJP), qui vient de dévoiler son palmarès des Etoiles du jouet 2016. Petit guide de survie pour parent en manque de repères.

POUR LES PLUS PETITS

25.10.Bandeau jouets Noel selection enfant.HASBRO SPIN MASTER.1280.320


La Pat’ patrouille. Ce dessin animé canadien à succès raconte les aventures d’un enfant et d’une bande de sept chiens, chaque animal étant doté de capacités liées à un métier : pompier, aviateur, policier, constructeur, etc. Les produits dérivés issus de cet univers rencontrent déjà un grand succès auprès des plus petits, une dynamique sur laquelle les fabricants surfent en proposant de nouveaux jouets tels qu’un camion et un avion. 

Yo Kaï Watch. Les professionnels du secteur sont unanimes : les produits dérivés de ce dessin animé devraient rencontrer un grand succès. Le principe est simple : comme dans la série, les enfants peuvent s’équiper d’une montre dans laquelle on insère des jetons pour faire apparaître des esprits invisibles à l’œil humain. Ces derniers sont gentils ou méchants. "La valeur de jeu est assez courte mais ces jouets permettent aux enfants de se plonger dans l’univers de la série. Ca marche très bien", précise le directeur communication de La Grande Récré.

Torch, mon dragon magique. Ce petit dragon va également se retrouver en bonne place dans les rayons spécialisés car il ne s’agit pas d’une simple peluche : il réagit à la voix, peut bouger ses yeux, ses oreilles et sa tête. De nature grognon, le dragon est censé devenir de plus en plus social au fur et à mesure que l’enfant s’en occupe. Et, surtout, il est capable de cracher ce qui ressemble à une flamme : des nuages de vapeur d’eau froide alimentés par un réservoir d’eau. 

Hatchimal. Ceux qui ont connu les Tamagotchi risquent d’avoir une impression de déjà-vu, et pour cause : Hatchimal repose sur le même principe, mais pas de façon virtuelle. Comme avec son illustre prédécesseur, Hatchimal est un œuf dont il faut s’occuper et qui réagit aux actions de l’enfant. Au bon d’un certain, l’animal qu’il contient casse lui-même la coquille de l’œuf. L’enfant doit alors continuer à s’en occuper pour le faire évoluer.

POUR LES ENFANTS PLUS GRANDS

25.10.Bandeau jouets Noel selection enfant 2.MATTEL CLEMENTONI BIOVIVA.1280.320


Lego et Playmobil. Année après année, les Lego et les Playmobil remportent un grand succès, une tendance qui devrait se confirmer en ces fêtes de fin d’année. Lego dispose néanmoins d’un avantage puisqu’il va bénéficier de la sortie d’un nouvel opus de la saga Star Wars, un univers dont il détient les droits. La gamme Ninja Go devrait elle aussi continuer à remporter un grand succès. 

Les poupées et notamment les Barbie. Portées par le succès du dessin animé La Reine des neiges, les ventes de poupées ont connu un nouveau souffle ces dernières années. Cette dynamique pourrait s’essouffler mais Mattel pense avoir trouvé la parade : l’entreprise qui conçoit les poupées Barbie s’est associée avec l’éditeur DC Comics pour proposer des poupées en tenue de super héros : Batgirl, Harley Quinn (l’acolyte du Joker dans Batman), Wonder Woman, Supergirl.

Les Pokemon. Les produits inspirés de ce jeu vidéo se vendent très bien depuis des années, et notamment les cartes à jouer. Mais la folie provoquée par l’arrivée de ces créatures imaginaires sur smartphone, avec l’application Pokemon Go, fait dire aux professionnels du jouet que Pikachu devrait se tailler une bonne place sous les sapins.   

Les jeux de société. Ce type de produit se vend surtout à Noël, période propice pour jouer en famille. Si les traditionnels Monopoly, Uno, La bonne paye et autres Time’ up ! devraient une nouvelle fois rafler la mise, deux jeux sortent du lot cette année, dans des logiques totalement inverses : Bioviva et Richesses du monde. Le premier jeu, plébiscité par Les Etoiles du jouet 2016, repose sur la découverte de la biodiversité et la sensibilisation à l’écologie. A l’inverse, le second consiste à accaparer le plus de ressources naturelles jusqu’à obtenir un monopole et faire payer les autres joueurs. Une forme de Risk dans laquelle l’économie a remplacé les armées. 

Le cyber robot Clementoni. Primé par les Etoiles du jouet par un panel de garçons, ce robot permet de s’initier à la robotique et à l’électronique sans se ruiner. Le robot, qui dispose de deux toutes et de deux mains, peut être programmé ou commandé depuis une tablette ou un smartphone.

POUR LES ADOS, VOIRE AU-DELA

Mâche-mots. Le principe de ce jeu est très simple mais d’une efficacité redoutable : le joueur doit mettre dans sa bouche un embout en plastique qui ressemble à un écarteur pour dentiste puis poser une devinette aux autres participants. Sauf que cet appareil en plastique perturbe énormément l’élocution et rend incompréhensible le moindre mot. Succès garanti auprès des ados, "voire auprès des adultes en fin de soirée", selon le cabinet NPD. 

Les drones. Le succès de ces appareils a incité de nombreux constructeurs à se lancer sur ce marché. Résultat, si un drone coûte en moyenne 500 euros, des versions moins sophistiquées sont disponibles à des prix bien moins élevés. "On arrive à en trouver à 50 euros", confirme La Grande Récré. L’autonomie est moindre et le pilotage plus ardu mais c’est une bonne manière de s’initier à des appareils qui feront bientôt probablement partie de notre quotidien.

Les jouets Nerf. Ce n’est pas le jouet le plus éducatif, puisqu’il permet de jouer à la guerre en se lançant des projectiles en mousse, mais son succès est indéniable : la gamme Nef actuellement la marque détenue par le groupe Hasbro la plus vendue dans le monde. Le géant du jouet a eu l’intelligence de constamment moderniser ses produits pour les rendre plus rapides et plus précis. D’ailleurs, les grands enfants ne sont pas les seuls à y succomber.

Et des jeux vidéo. Le suspense est bien moindre dans cette catégorie puisqu’on connait déjà les grand gagnants de ce Noel 2016 : le traditionnel Fifa de l’année (une simulation de football), le deuxième épisode de Watchdogs (un jeu qui permet de se mettre à la place d’un hacker), le quatrième volet de la saga Uncharted ou encore la dernière édition de la simulation automobile Forza, Horizon 3.