Ces chômeurs "disparus" des chiffres de l'Insee

  • A
  • A
Ces chômeurs "disparus" des chiffres de l'Insee
@ MAX PPP
Partagez sur :

Une modification du questionnaire a fait artificiellement baisser le taux de chômage au deuxième trimestre.

L'info. "Avez-vous travaillé au noir ?" "Avez-vous cherché un emploi sur les réseaux sociaux ?" Pour se mettre à l'heure du 21ème siècle, l'Insee a décidé cette année de dépoussiérer son questionnaire sur l'emploi, modifiant au passage quelques dizaines de critères. Le résultat, loin d'être cosmétique, a fait sortir une partie des répondants des statistiques du chômage.

>> A LIRE AUSSI : Le chômage ralentit sa hausse

Boursier.com - Le gouvernement ne retiendrait pas l'idée de fusionner RSA et prime pour l'emploi

90.000 chômeurs en moins. Le résultat est loin d'être anodin puisque le chômage a atteint pour la période avril-juin 10,2 % avec la nouvelle méthode, alors qu'il aurait été de 10,5 % avec l'ancienne. Pour corriger cet effet de nouveauté, l'Insee a d'ailleurs publié les deux chiffres dans sa dernière enquête. Fabrice Lenglart, directeur des statistiques démographiques, s'explique au micro d'Europe 1 : "la reformulation de certaines questions de notre enquête a eu un impact sur la teneur des réponses d'une petite partie des personnes que nous avons interrogées, ce qui a eu pour effet de rabaisser de 0,3 point le niveau du taux de chômage." L'équivalent de 90.000 à 100.000 personnes "disparues" des chiffres.

"L'évolution reste la même". Pour autant, souligne Fabrice Lenglart, si le nombre de chômeurs a pu être affecté par la nouvelle comptabilisation, la tendance, elle, reste valable. "Que ce soit dans l'ancien ou le nouveau questionnaire, l'évolution du chômage reste la même", précise-t-il. Nouvelle méthode ou pas, le taux de chômage a bel et bien augmenté de 0,1 point entre le premier et le deuxième trimestre.