Ce que vous remboursent les assurances

  • A
  • A
Ce que vous remboursent les assurances
@ MaxPPP
Partagez sur :

Mutuelles et assurances ont calculé le montant moyen des remboursements et des primes.

Assurer son logement ou son véhicule est une obligation mais aussi le moyen de récupérer, en cas de sinistre, une partie des sommes perdues. Mais combien touche un assuré pour un sinistre "standard" ? Pour répondre à cette question et donner un peu plus de lisibilité à leur travail, la Fédération française des sociétés d’assurance (FFSA) et le groupement des mutuelles (Gema) ont mené une vaste étude. Le quotidien Le Parisien en a dévoilé les grandes lignes.

Le montant moyen des remboursements

Vous êtes un particulier et vous avez été victime d’un vol à votre domicile en 2011 ? En moyenne, les assurances vous ont indemnisé à hauteur de 1.800 euros. 2.940 euros, si vous êtes une entreprise.

En ce qui concerne l’automobile, les assureurs ont remboursé en moyenne  400 euros pour un pare-brise endommagé, 12.000 euros pour le matériel endommagé et 15.000 euros pour les dommages corporels. Si votre véhicule a été volé, l’indemnisation moyenne s'élève à 2.500 euros.

En cas d’incendie, les assurances ont en moyenne versé une indemnisation de 13.580 euros aux entreprises et de 7.100 euros aux particuliers. Pour les entreprises, la perte d’exploitation commerciale est en moyenne indemnisée à hauteur de 18.800 euros et les dommages provoqués par une tempête ou la grêle à hauteur de 5.725 euros.

Ces chiffres ne sont cependant que des moyennes, le montant des indemnisations variant évidemment en fonction de l’ampleur du sinistre et de la valeur du bien endommagé. Ainsi, si un dégât des eaux coûte en moyenne 1.000 euros, la facture pour chacun des soixante sinistres les plus graves a atteint 155.000 euros. La prudence est donc de mise si vous comparez ces montants avec votre propre expérience.

Des sinistres en forte hausse

Au-delà de ces montants, un autre chiffre inquiète les assureurs : le nombre de sinistres, en forte hausse pour atteindre 14 millions en 2011, soit près de 40.000 par jour. L’autre sujet de préoccupation concerne les catastrophes climatiques, en constante augmentation.

Résultat, le nombre d’indemnisations et leur montant progressent : d’un montant moyen de 6.800 euros en 2007, il est passé à 8.500 euros en 2009 puis à 24.300 euros en 2011. Résultat, les assureurs ont convenu de créer un observatoire des risques naturels et estimé le coût de ces catastrophes entre 1989 et 2029 à 60 milliards d’euros.