Cazeneuve : "baisser les impôts à partir de 2016"

  • A
  • A
Cazeneuve : "baisser les impôts à partir de 2016"
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Le ministre du Budget a fait de la pédagogie sur la réduction des déficits, moins forte qu'attendue.

INTERVIEW E1 - Le déficit budgétaire 2013 de la France a certes été réduit par rapport aux années précédentes, mais dans une moindre mesure qu'espéré : alors que l'Etat espérait le limiter à 72,1 milliards d'euro, il devrait atteindre 74,9 milliards d'euros, soit tout de même 12 milliards de moins qu'en 2012.

"C’est vrai que s’il diminue de façon significative, il diminue de moins vite que nous ne l’aurions souhaité pour des raisons qui tiennent à l’atonie de la croissance", a réagi Bernard Cazeneuve, ministre délégué en charge du budget, vendredi matin sur Europe 1.Et ce dernier de souligner : "nous tenons les dépenses. Nous seulement nous la tenons mais nous la sous-exécutons : nous faisons mieux que les objectifs que nous nous étions donné dans la loi de Finances".

Objectif : réduire les impôts dès 2016. Comment le gouvernement compte-t-il poursuivre cette réduction des déficits ? "Nous les avons obtenu par un effort d’économies considérables et aussi par un appel à contribution des Français. En 2014, ce sera essentiellement par des économies, et pour 2015, 2016 et 2017, ce sera exclusivement par des économies puisque nous allons nous engagé dans une trajectoire de diminution de la pression fiscale", a souligné Bernard Cazeneuve. Avant d'ajouter : "nous sommes dans une trajectoire qui, pour les trois ans qui viennent, va nous conduire à ne faire que des économies pour pouvoir, à partir de 2016, baisser les impôts".

sur le même sujet, sujet,

INFO E1 - Déficits : les ministères vont devoir se serrer la ceinture

CHIFFRES - Le déficit de l'Etat plus élevé que prévu en 2013

SATISFECIT - Déficit budgétaire : la Cour des comptes salue des efforts

ANNONCE - Hollande crée un "conseil stratégique de la dépense publique"