Caterpillar : 133 emplois pourraient être sauvés

  • A
  • A
Caterpillar : 133 emplois pourraient être sauvés
Partagez sur :

Trois syndicats vont soumettre une proposition à la direction de Caterpillar, dans l'espoir de sauver 133 emplois, trois jours après l'annonce de la mise en oeuvre du plan social.

Sauver ce qui peut l’être. Trois syndicats (FO, CFDT, CFTC) doivent proposer jeudi après-midi à la direction de Caterpillar un plan qui permettrait de préserver 133 emplois. Le texte a été soumis à la CGT, qui l'a refusé. Les sites Isérois du constructeur américain d’engins de chantier sont touchés par la prochaine application d’un prochain plan social qui prévoit la suppression de 733 emplois.

FO, CFDT et CFTC proposent de réinitier des discussions sur l'aménagement du temps du travail, sous réserve que la direction revienne sur sa décision de mettre en oeuvre les 733 licenciements en les réduisant à 600. Ils comptent demander à la direction la tenue d'un comité d'entreprise extraordinaire lundi 18 mai en vue de signer un nouvel accord-cadre. Selon un juriste, la réglementation autoriserait la direction de Caterpillar à réduire le nombre de licenciements malgré l'annonce de la mise en oeuvre des 733 suppressions de poste. Caterpillar n'a pas souhaité faire de commentaire dans l'immédiat.

"La messe a été dite, c'est la dernière carte à jouer. Si nous ne signons pas cet accord-cadre lundi, la direction procèdera aux 733 licenciements", a dit le secrétaire du CE.