Ça déménage moins pour les déménageurs

  • A
  • A
Ça déménage moins pour les déménageurs
Partagez sur :

La crise touche la profession, confrontée à une baisse du nombre de déménagements et des clients économes.

L'été est la période phare des déménageurs. Ils réalisent habituellement la moitié de leur chiffre d’affaire annuel entre juin et août. Mais cette année, crise oblige, les transactions immobilières s'essoufflent, les budgets se réduisent et l’activité baisse.

Après une baisse d'activité de 10 à 15 % en 2008, les déménageurs constatent une baisse de 25 % en moyenne cette année. Et ces chiffres sont supérieurs pour les entreprises qui travaillent uniquement avec les particuliers.

En plus de la chute des transactions immobilières et donc du nombre de déménagements, les professionnels du secteur doivent faire à la concurrence du "faire soi-même". Une bonne partie des clients louent des camions et retroussent leurs manches. Et ceux qui continuent à faire appel aux professionnels limitent les frais, préférant emballer eux-mêmes leurs cartons.

"On a un réel manque à gagner parce que les prix des prestations baissent", explique Serge Fontaine, président de la Chambre syndicale du déménagement :



La crise offre néanmoins un petit lot de consolation aux déménageurs : beaucoup d’entreprises et d’administrations choisissent de s’installer dans des locaux moins prestigieux et moins grands, ce qui les conduit à déménager. Un phénomène qui avait déjà existé lors de la crise de 1993. Il avait offert une petite bouchée d’oxygène.