Christian Eckert sur le Budget 2016 : une "croissance plausible" et des "réserves de précaution"

  • A
  • A
Partagez sur :

Christian Eckert, secrétaire d'Etat chargé du Budget, était jeudi l'invité d'Europe 1.

INTERVIEW

Le Budget 2016 de l'Etat est-il tenable ? Il se base sur une croissance de 1,5%. Mais comme le reconnaît Christian Eckert, secrétaire d'Etat chargé du Budget, invité jeudi d'Europe 1, ce chiffre ne veut pas dire grand chose...

"Pas de conviction". "Je suis assez humble sur les prévisions de croissance, je n'ai pas de conviction. Il y a cinq ou six organismes qui en font, les révisent tous les 15 jours, on prend une moyenne. La moyenne de 1,5% est une moyenne de consensus. Peut-être serons-nous amenés à la réviser à la hausse ou la baisse", estime Christian Eckert, qui parle simplement d'objectif "plausible".

"On gèle 8% des crédits pour les imprévus". Accueil des migrants, aides aux agriculteurs... Le Budget 2016 prévoit pourtant au moins 600 millions d'euros de dépenses supplémentaires. Où va-t-on les trouver ? "On va les trouver dans les 'réserves de précaution', comme on dit dans le jargon : des sommes que l'on met en réserve en fonction de l'actualité. En début d'année, on gèle 8% des crédits pour faire face aux imprévus", assure le secrétaire d'Etat.