Bouygues Telecom : vers un plan social monstre ?

  • A
  • A
Bouygues Telecom : vers un plan social monstre ?
Martin Bouygues, PDG du groupe Bouygues.@ REUTERS
Partagez sur :

MENACE - Le groupe présidé par Martin Bouygues serait sur le point de supprimer 1.500 à 2.000 postes.

Si cela se confirme, cela représenterait la plus lourde conséquence de l’échec du rachat de SFR. Bouygues Telecom serait sur le point de supprimer 1.500 à 2.000 postes, sur les 9000 salariés que compte sa filiale télécoms, selon des syndicats cités par Le Figaro.

"Pour le moment, le calendrier est plus politique qu'économique. Rien ne devrait être annoncé avant les élections européennes, le 25 mai", explique Alain Bernard, représentant de Force ouvrière, cité par le journal.

Depuis l’arrivée de Free sur le marché des télécoms, le groupe connaît d'énormes difficultés. Son chiffre d'affaires a baissé de 26% en deux ans. En deux ans également, la filiale télécoms du groupe a perdu 200.000 clients.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460

FACT CHECKING - Les reproches de Montebourg à Numéricable

INTERVIEW - Montebourg : "les dirigeants de Vivendi ont décidé coûte que coûte de vendre SFR à Numéricable"

VIDÉO - Le patron d'Orange ne croit pas à "une hausse des prix"

PETITES PHRASES - Accord Bouygues/Free : "guéguerre" et paix