Boom du marché noir de prises anti-moustiques

  • A
  • A
Boom du marché noir de prises anti-moustiques
Les douaniers du Havre ont saisi récemment 20.000 prises anti-moustiques "non conformes et dangereuses" dans un conteneur en provenance de Chine, des produits qui étaient destinés à un importateur de la région parisienne, a annoncé jeudi la Direction générale des douanes dans un communiqué.@ MAXPPP
Partagez sur :

En quelques mois, près de 20 affaires sur des dispositifs anti-moustiques "dangereux" ont été traitées par la Douane.

Les douaniers du Havre ont saisi récemment 20.000 prises anti-moustiques "non conformes et dangereuses" dans un conteneur en provenance de Chine, des produits qui étaient destinés à un importateur de la région parisienne, a annoncé jeudi la Direction générale des douanes dans un communiqué. L'analyse des prises a révélé des problèmes techniques entraînant un risque d'électrocution. Ces produits n'étaient en outre accompagnés d'aucune mention légale permettant l'information du consommateur.

"En quelques mois, souligne la Direction générale des Douanes, près de 20 affaires sur des dispositifs anti-moustiques ont été traitées par les services douaniers, au Havre, à Marseille, à Nantes, soit près de 280.000 articles non-conformes". "Plus du tiers (89.000) se sont révélés dangereux, révélant des problèmes d'isolation et d'accès aux parties actives sous tension des appareils", ajoute le communiqué. En 2012, plus de 51 millions d'articles ont fait l'objet d'un contrôle des normes techniques de la part des services douaniers, contre 30 millions en 2011, soit une progression de 70 %, note la Direction générale des douanes.

Des campagnes de vérifications approfondies ont été mises en place sur des objets à risques, notamment sur les guirlandes électriques de Noël, les jouets, les appareils électriques d'intérieur ou les feux d'artifice. Au total, pour l'année 2012, le pourcentage de produits non conformes découverts sur les produits ciblés s'est élevé à 34 %, contre 22 % en 2011.