Bonus de la SocGen : la liste confidentielle

  • A
  • A
Bonus de la SocGen : la liste confidentielle
Partagez sur :

De 850 euros à plus de 10 millions d’euros, Libération a enquêté sur les bonus reçus en 2007 et 2008 par les traders de la banque.

Libération publie lundi la liste des bonus d'une douzaine de salariés d'une salle de marché de la Société Générale (traders, analystes, managers, assistants...) en 2007 et 2008, révélant des sommes pouvant aller jusqu'à 10 millions d'euros.

Le journal ne révèle pas les noms de cette liste, mais a interrogé plusieurs des employés concernés. Les coups de fils des journalistes du quotidien ont "provoqué la panique des traders et de leur hiérarchie", écrit Libération qui rappelle le côté confidentiel du montant des bonus.

Détaillant les sommes et les écarts, Libération explique que "si plusieurs personnes tournent autour du million d'euros, une somme déjà confortable, un chef de desk a touché 10,75 millions d'euros sur la seule année 2007". "Mais d'un autre côté, une analyste financière ne s'est vue attribuer que 15.000 euros, et une secrétaire 850 euros. Le rapport est donc de 1 à 12.500 !", précise le journal.

Malgré l'affaire Kerviel et les "subprimes", la banque a maintenu en 2008 les bonus et certains ont touché 3 millions d'euros, affirme Libération.

Sollicitée par le quotidien, la banque a menacé dans un courrier électronique de le poursuivre s'il révélait les noms des intéressés, écrit le journal.