Boeing devrait détrôner Airbus en 2012

  • A
  • A
Boeing devrait détrôner Airbus en 2012
@ MaxPPP
Partagez sur :

Les commandes de l'Américain dépassent largement celles de l'Européen.

Etats-Unis 1 – Europe 0. Boeing devrait cette année reconquérir sa place de constructeur aéronautique numéro un mondial, perdue en 2006 au profit d'Airbus. Et de loin : l'Américain a annoncé vendredi avoir décroché 1.009 commandes entre le début de l'année et le 6 novembre. Airbus n'en avait, de son côté, enregistré que 382 à la fin du mois de septembre. A l'inverse, l'année dernière, l'Européen avait largement battu son rival avec 1.419 commandes nettes, contre 805 pour l'Américain.

Pourquoi un tel retournement ? Grâce à un modèle : le Boeing 737 Max, version remotorisée du moyen-courrier 737 et qui représente l'appareil le moins gourmand en carburant du marché. Avec 938 commandes depuis son lancement, à l'été 2011, il permet à l'avionneur américain de reprendre du poil de la bête.

Les records de l'A 320 Neo se tassent

Pendant ce temps, les records de ventes de son concurrent direct, l'Airbus A 320 Neo, se tassent. Versions remotorisées des A320, les Neo sont, eux aussi, plus économes en carburant et donc plus adaptées aux demandes des compagnies aériennes de taille moyenne. Les Neo ont ainsi pu se hisser à la place de " famille d'avion best-seller de tout les temps", rappelle Airbus, avec quelque 1.475 commandes depuis son lancement en décembre 2010. Mais seulement 219 passées en 2012.

Déjà, au salon aéronautique de Farnborough, en juillet dernier, l'Américain avait pris le dessus sur son rival européen. 396 Boeing avait été commandés, dont 100 Boeing 737 Max, contre 115 appareils pour Airbus. L'Européen n'a cependant pas dit son dernier mot : il met un pied sur le continent américain l'année prochaine en lançant une chaîne d'assemblage dans l'Alabama. Les Neo seront déjà sur place pour concurrencer le Max.