BNP Paribas accusée de publicité mensongère

  • A
  • A
BNP Paribas accusée de publicité mensongère
De nombreux clients de BNP Paribas ayant perdu de l'argent sur le placement Garantie Star 8 souahitent que la banque leur rembourse les frais de gestion, annonce Aujourd'hui en France dans son édition de lundi.@ MaxPPP
Partagez sur :

Plusieurs clients disent avoir perdu de l'argent sur un placement leur garantissant la stabilité.

L'INFO. Ils sont bien décidés à récupérer leur argent. Daniel Richard, l'avocat de plusieurs clients mécontents de BNP Paribas, vient d'écrire à la banque pour obtenir le remboursement des frais encaissés par l'établissement pour la gestion d'un de leur placement, baptisé "Garantie Star 8". Ces clients, qui assurent avoir perdu beaucoup d'argent sur ce placement, accusent la banque de publicité mensongère, raconte Le Parisien lundi. Confiants, l'avocat espère simplement que l'histoire se répètera : en février dernier, la banque avait déjà dû rembourser 10 millions d'euros à 5.700 épargnants, pour des pertes sur un placement similaire.

C'est quoi, ce "Garantie Star 8"? Lancé en 2001, ce placement d'épargne garantissait au client, selon l'avocat, qu'il retrouverait au minimum son capital de départ même après plusieurs années. Selon une cliente interrogée par Le Parisien, les brochures de la banque promettaient même un rendement "pouvant aller jusqu'à 130%".
Boursier.com - BNP veut se réorganiser pour faire des économies

Pourquoi les clients sont mécontents ? Le hic, c'est qu'aucune des promesses n'a été tenue, selon Me Richard. Entre 2001 et 2009, les clients auraient ainsi perdu en moyenne 0,96% de leur capital par an. "J'ai perdu 10% de mon placement. Quand j'ai reçu les premiers relevés indiquant une perte, le directeur de mon agence m'assurait que je ne devais pas me faire de soucis", raconte une cliente au quotidien. Contrairement à ce qui leur a été promis, la banque aurait en effet prélevé des frais de gestion sur le compte, sans assurer de rendement, faisant mécaniquement diminuer le capital de départ.

Qu'espèrent obtenir les clients ? Si l'avocat brandit la menace d'une action en justice contre la banque pour "publicité mensongère", il a d'abord préféré écrire à l'établissement. Me Richard a en effet bon espoir d'obtenir le remboursement des frais de gestion de ses clients, dont le nombre n'est pour le moment pas chiffré. En février dernier, l'avocat avait réussi à obtenir le remboursement des frais de gestion du placement "Garantie Jet 3", pour 5.700 clients. Ce placement, ouvert également en 2001, aurait fait perdre en moyenne 10% de leur capital aux clients, alors qu'il garantissait, lui aussi, le montant de départ et promettait également des rendements mirifiques.

Que répond la BNP ?  BNP Paribas "s'étonne d'une telle demande de remboursement", poursuit le quotidien. La banque réfute ainsi "toute absence d'information des clients sur la déduction des frais de gestion du capital" et que " le dossier est aujourd'hui clos".