BNP : après le discours convenu, le silence

  • A
  • A
BNP : après le discours convenu, le silence
Capture d'écran de la vraie-fausse interview accordée par le patron de la banque BNP à un journal allemand.@ HANDELSBLATT
Partagez sur :

Le président de la première banque française a accordé un entretien surréaliste à un journal allemand.

Baudoin Prot, directeur général de la banque française BNP Paribas, a accordé une interview au quotidien allemand Handelsblatt, spécialisé en économie. Sauf qu'après avoir répondu aux questions et demandé à pouvoir relire l'entretien, il a refusé que la moindre réponse soit publiée. Face à cette situation ubuesque, le Handelsblatt a tout de même décidé de publier l'entretien... sans aucune réponse.

Les questions du journal étaient pourtant on ne peut plus convenues. Extraits : "Comment évolue la situation sur les marchés financiers ?". Réponse de Baudouin Prot : néant. "Êtes-vous persuadé que la France va pouvoir conserver la note que lui ont accordée les agences de notation, le fameux AAA ?". Réponse de la BNP : néant.

La volonté d'éviter les polémiques... inquiète

Les questions suivantes, un peu plus précises et concernant la BNP, n'ont évidemment pas été suivies de réponses : "Pourquoi les banques ont-elles peur de se prêter les unes aux autres et préfèrent placer leur argent auprès de la BCE?"; "BNP Paribas possède-t-elle suffisamment de réserves de liquidités ?"; ou bien : "Le secteur bancaire est-t-il aujourd'hui dans une situation comparable à celle d'il y a trois ans, avant la faillite de la banque d'investissements Lehman Brothers ?".

En fait, la banque a d'abord différé l'approbation des citations de son patron, au motif de l'aggravation de la crise de la dette et en raison des turbulences sur les marchés financiers. Puis la BNP s'est finalement s'opposée vendredi à la publication de l'entretien, précise mercredi le journal. Il n'est pas sûr que cette censure rassure les marchés.

12.10.BNP.ITW.Allemagne.930.620

© HANDELSBLATT