BMW nie toute entente sur les émissions de diesel avec ses rivaux

  • A
  • A
BMW nie toute entente sur les émissions de diesel avec ses rivaux
@ CHRISTOF STACHE / AFP
Partagez sur :

Les constructeurs automobiles Volkswagen, Audi, Porsche, BMW et Daimler auraient formé un cartel pour se concerter sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel.

Le constructeur automobile allemand BMW a nié dimanche toute entente avec ses rivaux visant à se concerter sur les émissions de diesel de ses voitures, affirmant qu'aucun de ses modèles n'avait été "manipulé" ou enfreint les règles de l'industrie. "Les voitures du groupe BMW ne sont pas manipulées et se conforment aux normes légales", a expliqué le géant basé à Munich dans un communiqué.

Un cartel de constructeurs ? "Cela s'applique évidemment aux voitures diesel. Et cela est confirmé par les résultats des tests des autorités nationales et internationales." Vendredi, le magazine allemand Der Spiegel a affirmé que les constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Audi, Porsche, BMW et Daimler auraient formé un cartel depuis les années 1990, se concertant notamment sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel.

Des auto-dénonciations. Le Spiegel dit tirer cette information "d'un document écrit, que le groupe Volkswagen a adressé aux autorités de la concurrence" en juillet 2016, comme "une sorte d'auto-dénonciation". Daimler aussi se serait dénoncé, affirme l'hebdomadaire. Depuis 2006 notamment, les constructeurs se seraient rencontrés de nombreuses fois pour déterminer la taille des réservoirs d'AdBlue, un additif qui permet de réduire les émissions polluantes d'oxyde d'azote d'après le Spiegel.

De gros réservoirs se révélant plus chers, les groupes auraient opté de concert pour de petits réservoirs, ne contenant pas assez de liquide pour réduire de manière suffisante les gaz polluants émis. BMW a "fermement rejeté l'accusation" selon laquelle ses réservoirs AdBlue seraient limités.