Blablacar, Airbnb, le Bon coin : vos revenus bientôt imposés ?

  • A
  • A
Blablacar, Airbnb, le Bon coin : vos revenus bientôt imposés ?
@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

La commission des Finances au Sénat propose de taxer les revenus tirés de l'économie participative.  

L'économie participative ne cesse de gagner de nouveaux secteurs. Locations, covoiturage… Pour de nombreux services, les négociations se font désormais entre particuliers. Sept internautes sur dix ont eu recours l'an dernier à des sites collaboratifs comme le Bon coin, Blablacar ou Airbnb, soit 30 millions de personnes.

Le Sénat se saisit de la question. Or, cela représente un chiffre d'affaires considérable… et qui échappe à l'impôt. Rare sont ceux qui déclarent leurs revenus après avoir loué une chambre de leur appartement pour plusieurs mois, par exemple.  La commission des Finances au Sénat s'est récemment saisie de la question. Elle a publié un rapport jeudi, qui propose un certain nombre de mesures susceptibles de séduire Bercy.

Une taxe au dessus de 5.000 euros de revenus ? Concrètement, les sénateurs veulent taxer tous ceux qui gagnent plus que 5.000 euros par an grâce à tous ces activités. L'idée : si cela devient un business, ça doit être soumis à l'impôt. Comment veulent-ils les taxer ? Les sénateurs proposent de mettre en place une sorte de déclarations pré-remplie, qui serait envoyée chaque année au fisc avec l'aide des plateformes collaboratives. L'impôt serait fixé à environ 9%, divisés en impôt sur le revenu et en prélèvements sociaux. Pour un revenu de 8.000 euros par exemple, le particulier pourrait payer 738 euros.