Biocarburants à base d'huile de palme : les députés suppriment un avantage fiscal

  • A
  • A
Biocarburants à base d'huile de palme : les députés suppriment un avantage fiscal
La commission des Finances a adopté des amendements en ce sens au projet de budget pour 2019.@ BORIS HORVAT / AFP
Partagez sur :

Réunis en commission, les députés ont décidé mercredi de supprimer un avantage fiscal prévu pour les biocarburants à base d'huile de palme.

Les députés ont voté mercredi en commission la suppression d'un avantage fiscal pour les biocarburants à base d'huile de palme, dont le développement est nocif pour l'environnement.

De plus en plus d'huile de palme dans les carburants. La commission des Finances a adopté des amendements en ce sens au projet de budget pour 2019, venant de la commission du Développement durable et d'élus LREM, MoDem et LR. Leurs auteurs soulignent que "l'extension des plantations de palmier à huile constitue une cause majeure de déforestation et de dégradation des écosystèmes, dans les pays du Sud" et que "depuis plusieurs années, la consommation d'huile de palme est en hausse croissante dans les carburants".


Une concurrence déloyale pointée du doigt. Les Républicains rappellent aussi que "l'État a décidé d'augmenter les autorisations d'importation d'huile de palme à hauteur de 300.000 tonnes, augmentation qui impose une concurrence totalement déloyale aux agriculteurs producteurs de colza". Via les amendements validés, l'huile de palme sera exclue de la minoration du taux de prélèvement supplémentaire de taxe générale sur les activités polluantes (TGAP, payée par les distributeurs) prévue pour les biocarburants.