Bill Gates a envie de manger… du steak "in vitro"

  • A
  • A
Bill Gates a envie de manger… du steak "in vitro"
@ MAXPPP
Partagez sur :

SCIENCE (PAS) FICTION - Les travaux du Pr Post pour nourrir la planète intéresse l’homme le plus riche du monde.

Comment allons-nous nourrir la planète ? C’est la question qui guide désormais l’action philanthropique de Bill Gates, le fondateur de Microsoft devenu l’homme le plus riche du monde. Cette semaine, il doit rendre visite au Professeur Mark Post. Son nom ne vous dit sans doute rien mais le visage de ce "Frankenstein", comme le surnomme ses voisins de laboratoire, a fait la Une de l’actualité l’été dernier à l’occasion de la dégustation du tout premier "steak in vitro". 142g de viande produite sans abattre d’animaux, en utilisant les cellules souches du muscle du bœuf.

>> Europe 1 a pu se rendre dans l’arrière-cuisine du Pr Mark Post. "Avec un ou deux grammes de vraie viande, je peux vous faire 10.000 kilos de viande de synthèse", promet-il. Tout en reconnaissant : "On retrouve le goût de la viande… mais ce n’est pas tout à fait ça".



Dans le laboratoire du créateur du steak in vitropar Europe1fr

Pourquoi la planète a besoin de solution pour se nourrir autrement :

- 70% des terres agricoles mondiales sont déjà utilisées uniquement pour la production de viande

- Pire, dans les 40 prochaines années, la consommation de viande va doubler dans le monde

- Le méthane, lié aux pets et rots des vaches, est en effet un gaz à effet de serre 25 fois plus puissant que le CO2

Pourquoi ce n’est pas encore gagné :

- Le goût n’est pas tout à fait celui de la viande

- Le "steak in vitro" coûte pour l’instant 250.000 euros… mais dans 7 ou 8 ans, le Pr Post promet que les prix auront sensiblement baissé.

sur le même sujet, sujet,

PHOTO - Ils ont goûté le premier steak in vitro

RETOUR SUR - Le premier steak in vitro a été créé