Automobilistes flashés ? Contestez désormais en ligne

  • A
  • A
Automobilistes flashés ? Contestez désormais en ligne
@ DOMINIQUE FAGET/AFP
Partagez sur :

Depuis lundi, il est possible de contester les amendes infligées via des radars sur internet. Une simplification voulue par le gouvernement.

En 2014, deux millions et demi de contestations de PV ont été faites en France. Et bonne nouvelle, la démarche, qui devait se faire par courrier recommandé dans les 45 jours suivant l'amende, a été numérisée depuis lundi par le gouvernement, rapporte Le Parisien. Cette mesure s'inscrit dans la volonté du gouvernement de "simplifier les démarches des usagers". 

Feu rouge ou excès de vitesse. Désormais, quelques clics seront nécessaires pour remettre en cause un flash lié à feu rouge grillé ou un flash pour excès de vitesse. Sur le site de l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions, il vous suffira cliquer sur la rubrique "comment contester".

Trois contestations possibles. Mais attention, la contestation ne peut pas se faire sans raison. Ce passage par internet n'est possible que dans trois cas : si le véhicule a été vendu, volé ou bien si sa plaque a été usurpée, si le conducteur du véhicule n'était pas au moment de l'infraction le propriétaire du véhicule, si le propriétaire remet en cause la réalité de l'infraction.