Automobile : ce qui change au 1er janvier

  • A
  • A
Automobile : ce qui change au 1er janvier
@ MAXPPP
Partagez sur :

EXCLU E1 - Les automobilistes vont devoir mettre la main à la poche en 2014 pour rouler. Entre les PV et les taxes, la facture risque d’être salée.

Une fois la fête du nouvel an encaissée, il va falloir retrouver la route du travail. Et pour ceux qui y vont en voiture, l’année 2014 risque de coûter cher. DrivePad énumère la liste des augmentations pour attendues en ce mois de janvier. Conclusion : le budget des ménages pourrait en prendre un coup.

france, contravention

Première mauvaise nouvelle. Les PV vont augmenter. L’amendement dépénalisant le stationnement a été adopté. Le montant de l’amende est actuellement de 17 euros partout, mais les maires vont désormais pouvoir fixer eux-mêmes les tarifs. Et en fonction des villes, le prix pourrait grandement varier. Par ailleurs, les radars fixes représenteront toujours une manne appréciable pour le gouvernement. En 2013, 8,9 millions de lettres signifiant des retraits de points ont été envoyées, le Projet de loi de finance une hausse de 400.000 lettres en 2014. De quoi rapporter 1,7 milliard aux caisses de l’Etat.  En outre, la contestation va devenir très compliquée. De quoi dégoûter les moins procéduriers qui n’auront plus la possibilité de faire appel et devront s’adresser directement au Conseil d’Etat.

Attention à la taxe.Vous comptiez attendre 2014 pour changer de voiture ? Mauvais calcul ! La TVA augmente, mécaniquement le prix de l’auto aussi. Pourtant, le passage de 19,6% à 20% sur une voiture à 20.000 euros ne coûte que 67 euros. Toutefois, "après deux années difficiles et de promotions très fortes, il est fort à parier que les constructeurs vont réajuster leurs prix en baissant les avantages clients et/ou augmentant les tarifs de base des véhicules", prévoit Eric Bataille, fondateur de Drivepad.fr.

Boursier.com - Il n'y aura finalement pas de chèque carburant pour les bas revenus
Et avec la réforme du bonus/malus, obtenir des subventions pour l’achat d’un véhicule devient compliqué et le choix est très limité. Le prix à payer pour une voiture polluante, lui, fait mal au porte-monnaie : jusqu’à 8.000 euros pour les plus émettrices de CO2. Les voitures ne sont pas les seules qui pourraient voir leur prix augmenter en 2014. Les carburants seraient potentiellement touchés : la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) pourrait être augmentée par les Régions pour compenser une baisse des transferts de l’Etat.

Enfin des bonnes nouvelles. En cas d’accident, les clients pourront faire jouer la concurrence et trouver le garage le moins cher pour faire réparer leur voiture. En diminuant le coût des réparations payées par l’assurance, les consommateurs devraient pouvoir négocier à la baisse le prix de leur contrat. Et si votre assureur fait le difficile, après un an d’engagement, il ne sera plus nécessaire d’attendre la fin de l’année pour résilier son contrat. Encore une fois, la balle est du côté du consommateur pour négocier les prix à la baisse. "Selon les estimations, la baisse des polices d’assurances devrait être comprise entre 10% et 15%", calcule Eric Bataille.