Auto : des ventes contrastées selon les pays

  • A
  • A
Auto : des ventes contrastées selon les pays
@ MaxPPP
Partagez sur :

En recul de 6,9% dans l'UE, les ventes reflètent la santé de chaque pays et chutent de 56% en Grèce.

Les chiffres de vente de voitures neuves dans l’Union européenne sont tombés mercredi et constituent un bon indicateur du contexte économique dans chaque pays. Si le niveau global des ventes a baissé en avril par rapport à l’an dernier, l’évolution est très contrastée selon les pays : la chute est vertigineuse en Grèce ou en Espagne tandis que l’Allemagne et le Royaume-Uni se portent bien.

Dans le détail, les ventes de voitures neuves ont chuté de 6,9% en avril sur un an dans l'Union européenne, a annoncé mercredi l'Association des constructeurs automobiles européens (ACEA). Au total, 1,018 million de voitures neuves ont été vendues dans l'UE.

La France a vu son marché se contracter en avril de 1,9%, ce qui constitue tout de même une meilleure performance qu'en mars, où le recul des ventes sur un an avait été de 23,2%.

Les pays du sud au plus mal, le Nord résiste

Ailleurs, les ventes sont à l’image de  la santé économique de chaque pays. L’Italie et l’Espagne ont ainsi vu leurs ventes plonger respectivement de 18% et de 21,7%. En Grèce et au Portugal, les pays les plus malmenés par la crise de la dette, la chute est vertigineuse : les ventes ont dévissé de 56,7% chez les Grecs et de 41,7% chez les Portugais.

A l’inverse, les pays qui résistent à la crise connaissent des ventes de voitures stables. Elles ont progressé de 3,3% au le Royaume-Uni et de 2,9% en Allemagne.

On retrouve ces contrastes dans les chiffres constructeur par constructeur : les firmes allemandes Mercedes et BMW progressent tandis que l’Italien Fiat décroche avec des ventes en chute de 11,5%. Côté français, PSA Peugeot Citroën, numéro deux européen, a redressé la barre en progressant de 0,2%, tandis que Renault a dévissé de 15,1%.