Au Bourget, Airbus fait le plein de commandes et de confiance

  • A
  • A
Au Bourget, Airbus fait le plein de commandes et de confiance
Partagez sur :

Les nombreuses commandes de compagnies asiatiques reçues mardi permettent à l’avionneur européen d’entrevoir la reprise pour 2010.

Airbus peut envisager l’avenir sereinement. Fort de grosses commandes annoncées mardi au Salon du Bourget, l’avionneur européen entrevoit "la fin de la crise" et attend "la reprise en 2010", comme l’a expliqué son patron, Thomas Enders, lors d’une conférence de presse mardi.

Le constructeur a publié mardi une salve d'annonces, au deuxième jour du salon de l’aéronautique : dix long-courriers A350, soit 2,4 milliards de dollars pour la compagnie malaise Air Asia X ; un A320 VIP pour un client asiatique non identifié ; cinq A320 pour la compagnie philippine Cebu Pacific et 16 A321 pour Vietnam Airlines, soit un peu moins de deux milliards de dollars au total. A cela s'ajoute une intention d'achat pour deux long-courriers A350 de la part de la compagnie vietnamienne.

Cette année et l'an prochain, la première priorité est de sécuriser les livraisons, a rappelé Thomas Enders. "Nous tablons en gros sur le même nombre de livraisons en 2009 qu'en 2008", a déclaré le président d’Airbus, qui avait livré 483 avions l’an dernier.

Après cinq années dorées, Airbus, tout comme son concurrent américain Boeing, possède un carnet de commande rempli : 3.500 avions, soit plus de sept années de production d'avance, ce qui permet de faire face à des reports et des annulations.

Concernant l'accident de l’Airbus A330, qui assurait le vol AF 447 entre Rio et Paris, Thomas Enders a refusé tout "spéculation" : "c'est aux enquêteurs du Bureau d’Enquêtes et d’Analyses (BEA) de communiquer. Nous les soutenons et nous espérons que les boîtes noires vont être trouvées".