Assurance chômage : l'Unédic prévoit une forte réduction de son déficit en 2020

  • A
  • A
Assurance chômage : l'Unédic prévoit une forte réduction de son déficit en 2020
L'Unédic s'attend à une hausse des chômeurs indemnisés en 2017, avant une nouvelle baisse à venir l'an prochain.@ PHILIPPE HUGUEN / AFP
Partagez sur :

L'Unédic prévoit une réduction de 2,8 milliards d'euros de son déficit d'ici trois ans, mais prévient que le nombre de chômeurs indemnisés va augmenter cette année.

L'Unédic table sur une forte réduction de son déficit en 2020, à 0,8 milliard d'euros, contre 3,6 milliards d'euros cette année, grâce à la nouvelle convention d'assurance chômage qui va entrer en vigueur à partir d'octobre, a annoncé mercredi l'organisme. "L'effet combiné d'un contexte plus favorable et de la convention 2017 permet de placer l'Assurance chômage sur une trajectoire de retour à l'équilibre financier", se félicite l'organisme gestionnaire de l'assurance chômage, qu'Emmanuel Macron prévoit de réformer dès 2018.

Des économies de 930 millions d'euros par an. Parallèlement, la dette va continuer de s'aggraver, pour passer à 39,1 milliards d'euros en 2020, contre 33,6 milliards en 2017. Légère hausse des cotisations patronales, harmonisation du calcul des allocations, baisse de droits pour certains seniors... : les organisations patronales et syndicales ont mis en place une série de mesures, visant notamment à réduire les déficits de l'assurance chômage. Les économies attendues grâce à ces mesures seraient de 930 millions d'euros par an en période de croisière.

Hausse des chômeurs indemnisés. L'Unédic prévient toutefois que le nombre de chômeurs indemnisés va augmenter cette année (+38.000 personnes supplémentaires), après l'embellie de 2016 (-107.000 personnes). Il baissera à nouveau en 2018 (-14.000) et 2019 (-23.000), selon les perspectives financières. Mais ce scénario est moins sombre que prévu lors de la dernière prévision de l'Unédic, publiée en février, lorsqu'elle s'attendait à ce que le nombre de chômeurs indemnisés augmente de 47.000 personnes en 2017. Le taux de chômage au sens du Bureau international du travail (BIT) se stabilisera à 9,3% cette année en France métropolitaine, avant de baisser de façon continue à 8,7% fin 2020 "sous l'effet de la conjoncture économique et de la moindre augmentation de la population active", selon l'Unédic.

001_PR8HL_preview

©IRIS DE VERICOURT, THOMAS SAINT-CRICQ / AFP