Arianespace propose ses services à la Nasa

  • A
  • A
Arianespace propose ses services à la Nasa
Partagez sur :

Le lanceur européen Ariane 5 est prêt à assurer des missions américaines vers la Station spatiale internationale (ISS).

Le lanceur européen Ariane 5 est prêt à assurer des missions américaines vers la Station spatiale internationale (ISS) lorsque les navettes auront été mises à la retraite, a déclaré vendredi à le PDG d'Arianespace Jean-Yves Le Gall.

Ariane 5 et l'ATV (Automated transfer vehicle), le ravitailleur européen de l'ISS, représentent pour les Etats-Unis "une opportunité de desserte de la station avec un système existant" et éprouvé, a dit Yves Le Gall.

Les Etats-Unis "se rendent compte que dans 18 mois, deux ans, il n'y aura plus de tir de navettes", dont la retraite opérationnelle est programmée, explique-t-il. Or la Nasa n'aura pas de nouveau système pour accéder à l'ISS avant 2015 et dépendra dans l'intervalle du lanceur russe Soyouz, "ce qui ne leur plaît pas", a-t-il ajouté.

L'ATV servirait au seul transport de fret, les Etats-Unis restant en tous les cas dépendants de Soyouz jusqu'en 2015 pour l'acheminement de leurs astronautes. Le premier ATV, baptisé "Jules Verne", avait été lancé le 9 mars 2008 par Ariane depuis le centre spatial guyanais de Kourou et était resté amarré à l'ISS plus de cinq mois. Le deuxième doit être lancé à la mi-2010.

Par ailleurs, Arianespace a annoncé que le prochain tir d'Ariane 5 est programmé le 21 août à Kourou. Elle doit emporter deux satellites de télécommunication, le japonais Jcsat-12 et l'australien Optus D3.