Areva a réalisé sa première augmentation de capital de 2 milliards d'euros

  • A
  • A
Areva a réalisé sa première augmentation de capital de 2 milliards d'euros
Cette réorganisation de la filière prévoit notamment de céder d'ici la fin de l'année l'activité de centrales nucléaires d'Areva à EDF.@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Areva a annoncé mercredi soir la réalisation d'une augmentation de capital de deux milliards d'euros réservée à l'État, étape cruciale sur le chemin de la restructuration du nucléaire français.

Le champion français du nucléaire Areva SA a annoncé mercredi avoir réalisé une première augmentation de capital de 2 milliards d'euros réservée à l'État, dans le cadre de son plan de sauvetage.

Une étape importante de son plan de sauvetage. Le conseil d'administration de Newco, sa nouvelle entité recentrée sur le cycle du combustible, devrait réaliser une augmentation de capital de 3 milliards d'euros au total au plus tard le 31 juillet, a-t-il ajouté dans un communiqué. Areva, en grande difficulté et détenu majoritairement par l'État français met ainsi en oeuvre une étape importante de son plan de sauvetage qui comprend la cession de son activité réacteurs (Areva NP) à EDF pour se recentrer sur le cycle du combustible en créant NewCo.

Une avance convertie en capital. "Le Conseil d'Administration d'Areva SA, réuni ce jour, a procédé à la mise en oeuvre et a constaté la réalisation de l'augmentation de capital de 2 milliards d'euros", indique le groupe dans un communiqué. L'État détient désormais, directement et indirectement via le CEA, 92,22% du capital et 91,69 % des droits de vote d'Areva SA. L'État va parallèlement participer à hauteur de 2,5 milliards d'euros à l'augmentation de capital de Newco "au plus tard le 31 juillet", tandis que l'investissement des sociétés japonaises Japan Nuclear Fuel Limited (JNFL) et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) de 500 millions d'euros sera placé dans une fiducie. Dans une seconde étape, après la cession du contrôle majoritaire de New NP à EDF prévue fin 2017, Newco mettra en oeuvre une augmentation de capital destinée à JNFL et MHI pour le même montant. Cette opération, à l'issue de laquelle l'État détiendra 55,6% du capital et des droits de vote de NewCo, sera suivie d'une recomposition de la gouvernance d'Areva SA et de NewCo.