Areva a mis en évidence 210 irrégularités à l'usine du Creusot

  • A
  • A
Areva a mis en évidence 210 irrégularités à l'usine du Creusot
Areva a jusqu'ici mis en évidence 210 irrégularités dans le suivi de la production de pièces de réacteurs nucléaires de son usine du Creusot.@ BERTRAND GUAY/AFP
Partagez sur :

Plus de la moitié des irrégularités concernent les centrales françaises, a indiqué mercredi le directeur de la fabrication de la filiale de réacteurs du groupe public.

Areva a jusqu'ici mis en évidence 210 irrégularités dans le suivi de la production de pièces de réacteurs nucléaires de son usine du Creusot, en Saône-et-Loire, a indiqué mercredi David Emond, directeur de la fabrication de la filiale de réacteurs du groupe public.

Les centrales françaises : les plus concernées. Plus de la moitié des irrégularités relevées concernent des centrales françaises, a-t-il précisé à l'occasion d'une visite de l'usine organisée pour la presse, ajoutant qu'aucune irrégularité ne constituait une source d'inquiétude en matière de sûreté ou justifiait de fermer des réacteurs.

Enquête ouverte. Le parquet de Paris a ouvert en décembre une enquête sur les anomalies détectées à l'usine du Creusot, à la suite notamment d'un signalement de l'Autorité de sûreté nucléaire (ASN). Après la détection fin 2014 d'une anomalie sur la cuve du réacteur EPR en construction à Flamanville, dans la Manche, l'ASN avait demandé à Areva de procéder à un audit de son usine de Creusot Forge qui a révélé des irrégularités dans le contrôle de pièces produites depuis 1965, des falsifications n'étant pas exclues.