Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises

  • A
  • A
Apple s’allie à IBM pour conquérir les entreprises
@ REUTERS
Partagez sur :

MARIAGE - Les iPhone font la joie des consommateurs, mais restent boudés par les entreprises. Pour y remédier, la marque à la Pomme se tourne vers IBM.

Apple part à la conquête des entreprises et s’allie à IBM pour s’implanter sur ce marché qui lui résiste toujours. En effet, si les iPhone et les iPad sont des références auprès du grand public, leur implantation auprès des professionnels reste faible. En récupérant l’expertise de son ancien ennemi, Apple pourrait supplanter Blackberry et Samsung dans ce secteur.

Des applications pour l’un. Dans le cadre d'un partenariat de grande ampleur annoncé mardi, les deux groupes vont concevoir ensemble des applications mobiles pour l'iPhone et la tablette iPad intégrant des technologies d'IBM à destination des entreprises.

>> A lire aussi : Google devient la marque la plus puissante du monde

Des appareils pour l’autre. IBM vendra aussi des iPhone et des iPad intégrant des produits adaptés spécifiquement aux clients professionnels et proposera des services en ligne ("cloud") optimisés pour les appareils mobiles d'Apple. Ainsi, les deux groupes veulent "transformer la mobilité en entreprise avec une nouvelle classe d'applications professionnelles", apportant les capacités d'IBM en terme d'analyses de grandes quantités de données ("big data") sur les appareils d'Apple.

>> A lire aussi : High-tech : les 5 rachats les plus emblématiques

Une alliance de bon augure pour les actionnaires. A Wall Street: dans les échanges électroniques suivant la clôture de la Bourse de New York, l'action Apple gagnait 1,55% à 96,80 dollars vers 00H00 GMT et celle d'IBM 2,01% à 192,28 dollars. Toutefois, certains analystes préfèrent rester prudents : il peut y avoir dans l'opération une possible "réaction" liée au contexte dans le secteur et à "une position de faiblesse mutuelle" d'Apple et IBM face à des concurrents comme le distributeur en ligne Amazon, le géant internet Google ou le groupe informatique Microsoft qui ont enregistré ces derniers mois une très forte croissance de leurs services de "cloud".

>> A lire aussi : Microsoft : un plan social massif à venir ?