Apple : les records qui déçoivent

  • A
  • A
Apple : les records qui déçoivent
@ REUTERS
Partagez sur :

Les résultats ont beau grimper, ils sont loin des "perf'" dont le groupe avait l'habitude.

Les chiffres sont là : les résultats d'Apple publiés jeudi soir ont encore atteint des records au quatrième trimestre 2012. Sur un an, le bénéfice grimpe de 60% à 41,7 milliards de dollars et les ventes de 45% à 156,5 milliards. Sur le dernier trimestre de l'année, clos fin septembre, la performance est plus mitigée : une hausse du bénéfice de 24% et du chiffre d'affaires de 27%.

>> A LIRE AUSSI - Windows 8, un "pari" assumé

Il n'empêche : ces résultats, qui pourraient faire bien des envieux, ont déçu les marchés. Apple, deuxième capitalisation boursière du monde, les a habitués aux surprises au-delà de toute prévision. La frustration s'est aussitôt fait sentir : dès l'annonce des résultats, le titre a brutalement reculé de 2% dans les échanges après-Bourse, touchant son plus bas niveau depuis début août.

Les débuts de l'iPad mini et de l'iPhone 5 surveillés

Face aux analystes, la direction d'Apple s'est voulue rassurante : elle affirme avoir dépassé ses propres attentes, tout en reconnaissant que "des consommateurs ont différé leurs achats à cause des rumeurs de lancements de nouveaux produits". L'iPhone 5 a en effet été lancé le 24 septembre et la nouvelle tablette iPad mini a été dévoilée il y a quelques jours. Mais déjà, le PDG Tim Cook assure le groupe n'arrive toujours pas à répondre à la demande "phénoménale" pour l'iPhone 5.

Le démarrage commercial des deux produits sera en tout cas surveillé de très près et les analystes estiment que le véritable test pour les ventes d'Apple sera les fêtes de fin d'année. Ils guetteront au même moment les performances du groupe en Chine, qui est considéré comme un relais possible de croissance pour le géant américain.