Apple dévoile l’iPad

  • A
  • A
Partagez sur :

Steve Jobs la présente comme le chaînon manquant entre l’ordinateur et le smartphone.

La voilà enfin ! L’iPad, la nouvelle tablette tactile d’Apple, tant attendue, a enfin été révélée au public. Steve Jobs, directeur général d'Apple, a dévoilé mercredi la tablette multimédia à écran tactile, un nouvel appareil qui doit permettre de visionner des films, de naviguer sur internet ou encore de jouer à des jeux vidéo.

Entre l’ordinateur et le smartphone

Ce produit, parfois présenté comme le chaînon manquant entre l'ordinateur portable et le smartphone, affichera un clavier tactile de grande taille sur son écran de 9,7 pouces. Son épaisseur ne devrait pas dépasser un 1,3 cm et son poids avoisinera les 700 grammes.

Vêtu de son traditionnel col roulé noir, le fondateur d'Apple a fait une démonstration de l'iPad sur la scène d'une salle bondée de San Francisco, faisant défiler sur l'écran photos, courriers électroniques et sites internet. Il a également montré un clip sur le site de partage de vidéo YouTube. Pierrick Fay, l'envoyé spécial d'Europe 1 à la conférence Apple de San Francisco, a pu essayer l'Ipad.

A partir de 355 euros

Steve Jobs a déclaré que la navigation web sur la tablette était "bien meilleure" que sur un ordinateur portable. Elle sera vendue 499 dollars, soit 355 euros, avec une capacité mémoire de 16 gigaoctets, 599 dollars pour 32 gigaoctets et 699 dollars pour 64 gigaoctets.

Moyennant un supplément de 130 dollars, l'appareil pourra être compatible avec la norme de téléphonie mobile 3G et devrait par conséquent faire l'objet d'abonnements auprès des opérateurs pour télécharger des données. La tablette disposera d'une autonomie de dix heures et de plus d'un mois en mode veille.

iPhone-iPad, mêmes applications

L'iPad comportera notamment des fonctions calendrier et carnet d'adresses intégrées, a ajouté Steve Jobs. L'appareil a été conçu de manière à ce que les applications créées pour l'iPhone soient également utilisables sur l'iPad.

Le groupe de Cupertino a par ailleurs indiqué mercredi avoir atteint il y a quelques semaines la barre des 250 millions de baladeurs iPod vendus. Son kiosque en ligne AppStore, destiné à ses iPhone et iPod Touch, compte désormais un éventail de plus de 140.000 applications.

Après la présentation de l'iPad et surtout la publication de son éventail de prix prévus, l'action Apple s'est retournée à la hausse pour gagner 1,80% à 207,80 dollars mercredi vers 20h30, heure française, à la Bourse de New York.