Annus horribilis pour Air France/KLM

  • A
  • A
Annus horribilis pour Air France/KLM
@ REUTERS
Partagez sur :

Le groupe enregistre une perte de 1,55Mds d’euros en 2009. Les pires résultats depuis sa naissance.

2009, année noire. Air France-KLM a publié mercredi une perte nette de 1,55 milliard d'euros pour son exercice 2009/10. Il s’agit des pires résultats depuis sa naissance en 2004, après le rapprochement des compagnies aériennes néerlandaise et française.

"Annus horribilis"

La perte essuyée en 2009/10 (exercice clos fin mars) a été creusée par rapport aux -811 millions enregistrés en 2008/09, sur fond de baisse du trafic, particulièrement marquée dans le cargo.

"L'année 2009-10 va rester comme notre "annus horribilis"", a commenté le directeur général du groupe franco-néerlandais, Pierre-Henri Gourgeon, en évoquant la crise du transport aérien et l'accident d'un Airbus A330 d'Air France qui a fait 228 morts le 1er juin entre Rio et Paris.

Le volcan en cause

La compagnie aérienne franco-néerlandaise, qui propose de ne pas verser de dividende annuel, subit en outre un début d'exercice plombé par l'éruption du volcan islandais Eyjafjöll. Ses cendres, dispersées depuis mi-avril dans l'atmosphère sur plusieurs milliers de kilomètres au sein de l'espace aérien européen, ont perturbé l'activité des compagnies pendant plusieurs jours et continuent de menacer le trafic dans certaines zones.

"Le groupe a évalué à 260 millions d'euros la perte de chiffre d'affaires et à 160 millions d'euros l'impact sur le résultat d'exploitation. A ce jour, les négociations concernant des compensations se poursuivent", explique AF-KLM dans un communiqué. "Le groupe maintient son objectif de retour à l'équilibre opérationnel hors impact des couvertures pétrole antérieures à 2009 et sous réserve du coût définitif après compensations escomptées de la crise du nuage de cendres", ajoute la compagnie.

L'action en baisse

Les analystes du consensus Financial Europe AB anticipaient en moyenne une perte opérationnelle de 1.298 millions d'euros, une perte nette de 1.287 millions et un chiffre d'affaires de 20,96 milliards. L'action AF-KLM a clôturé en baisse de 4,77% à 9,60 euros mercredi à la Bourse de Paris avant ces annonces.

Les chiffres annoncés mercredi coïncident avec la sortie d’un livre détonant sur le retard d’Air France en matière de sécurité. Le directeur général Pierre-Henri Gourgeon a indiqué mercredi que la sécurité est "la préoccupation primordiale d'Air France" en jugeant ce sujet "pas digne d'une polémique".

"La sécurité aérienne, c'est par définition la priorité de toute compagnie aérienne digne de ce nom" , a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse. "Air France respecte et respectera bien sûr toutes les réglementations" mais son ambition est d'aller "au plus haut niveau possible" dans le domaine de la sécurité, a-t-il poursuivi.

Pour tirer les enseignements de l'accident du Rio-Paris, Air France a mis en place cette année un plan d'amélioration de la sécurité des vols, baptisé "Trajectoire". Les pratiques de la compagnie sont aussi scrutées par une mission d'audit externe.