Annuler ou échanger son billet TGV, c'est désormais 5 euros

  • A
  • A
Annuler ou échanger son billet TGV, c'est désormais 5 euros
@ LOIC VENANCE / AFP
Partagez sur :

La SNCF promet de baisser progressivement le prix des billets.

C’est une petite révolution qui entre en vigueur à la SNCF. A partir de dimanche 1er mai, ça ne sera plus gratuit si vous souhaitez échanger ou annuler vos billets de train.  Et vous devrez payer le prix fort. Par exemple, il vous en coûtera cinq euros à partir de trente jours avant le départ du train, une majoration qui pourra passer à 40% du prix du billet la veille et le jour du départ pour les TGV. Mais la SNCF prévoit en contrepartie des avantages pour les titulaires de cartes de réduction. Les détails de ce que ça va nous coûter.

Plus on se rapproche du départ et plus ça augmente. Annuler ou échanger son billet TGV, ce sera donc désormais 5 euros, mais si vous vous y prenez dans le mois précédent votre voyage. Plus on se rapproche du départ et plus ça augmente. Ce sera 15 euros la veille, et le jour J 3 euros de plus qu'aujourd'hui. Les seuls épargnés par cette nouvelle politique commerciale de la SNCF ce sont les clients pro. Tout reste gratuit pour eux. Traitement de faveur aussi pour ceux qui ont une carte de réduction, comme la carte jeune par exemple. L'échange et l'annulation restent gratuits, sauf la veille et le jour du départ.

Une baisse du prix du billet ? Pour justifier cette nouveauté, la SNCF explique qu'elle ne remplit pas assez ses trains. Un taux de remplissage de 65 % en moyenne qui s’explique souvent à cause des échanges ou des annulations de dernière minute, explique la SNCF. Les places ne sont pas achetées et donc ces places vides coutent cher à la compagnie. L'idée, c'est donc de limiter ce manque à gagner en durcissant les conditions d'échange.

Pour se rattraper, la SNCF promet de baisser progressivement le prix des billets. Mais en plein contexte de grèves à répétitions, pas sûr que ça suffise à calmer les voyageurs...