Altice : amende de 80 millions d'euros pour avoir fusionné avec SFR et Virgin avant autorisation

  • A
  • A
Altice : amende de 80 millions d'euros pour avoir fusionné avec SFR et Virgin avant autorisation
Altice, la holding de Patrick Drahi, condamnée à une amende record par l'autorité de la concurrence@ MARTIN BUREAU / AFP
Partagez sur :

Altice, la holding de Patrick Drahi, avait lancé l'opération de fusion avec SFR et Virgin avant que l'autorité de la concurrence ne donne son autorisation. 

L'Autorité française de la concurrence a infligé mardi une amende de 80 millions d'euros au groupe de télécommunications Altice, contrôlé par Patrick Drahi, pour avoir entamé, avant autorisation, ses opérations de fusion avec les opérateurs SFR et Virgin Mobile.

Altice et SFR n'ont pas contesté cette sanction. Cette décision est "une première en Europe et dans le monde par l'ampleur des pratiques sanctionnées et le niveau de la sanction infligée", assure l'autorité dans un communiqué. C'est également la première fois que l'autorité doit sanctionner la réalisation anticipée d'une opération de fusion notifiée en France, note l'autorité. Altice et SFR n'ont pas contesté cette sanction. L'Autorité de la concurrence a effectué des visites et saisies dans le cadre de cette enquête.

Numericable avait réussi à s'emparer de SFR en mars 2014 à l'issue d'une bataille homérique contre Bouygues Télécoms, en mettant sur la table 13,36 milliards d'euros pour racheter l'opérateur de télécoms à Vivendi et avait donné naissance au groupe SFR Numericable. Dans la foulée de cette opération - la plus grosse fusion en France en 2014 - le groupe avait pris le contrôle d'OTL, qui utilise la marque Virgin Mobile.