Alstom : L’Elysée demande (encore) à Siemens et GE d’améliorer leur offre

  • A
  • A
Alstom : L’Elysée demande (encore) à Siemens et GE d’améliorer leur offre
@ Sipa
Partagez sur :

PEUX MIEUX FAIRE - Le fleuron industriel français ne sera pas vendu au rabais s’assure la présidence qui demande de nouveau aux concurrent au rachat de faire un effort.

L’info. Difficile de satisfaire l’Elysée. Les offres de reprise d'Alstom  présentées par l'américain General Electric et le tandem germano-nippon Siemens-Mitsubishi Heavy Industries doivent encore être améliorées, a-t-on fait savoir mardi au Palais. "Les discussions vont encore continuer cette semaine entre l'Etat et les différentes entreprises. Les offres doivent être améliorées. Tant qu'il sera possible, nous souhaitons qu'elles le soient", a-t-on souligné à la présidence française. "GE doit revenir vers nous au cours des prochains jours", a-t-on ajouté.  

Une contre-offre. Lors d'une réunion organisée dans la matinée à l'Elysée, Siemens et Mitsubishi ont présenté à François Hollande et aux ministres concernés leur projet d'alliance avec Alstom dans l'énergie, concurrent de l'offre ferme de rachat déposée par GE et qui s'inscrit dans une logique de partenariat défendue par l'Etat français.

Les groupes allemand et japonais proposent sept milliards d'euros en numéraire pour reprendre certains actifs d'Alstom, mais aussi la création de coentreprises garantissant le maintien d'une importante présence du français dans l'énergie. Siemens et Mitsubishi Heavy Industries (MHI) ont chiffré mardi à 14,2 milliards d'euros la valorisation totale de l'activité énergie d'Alstom sur laquelle l'allemand et le japonais ont fait une offre commune.

L’attente de l’Oncle Sam. L'américain General Electric avait déjà fait une offre globale sur la branche énergie d'Alstom de 12,35 milliards d'euros. "Regardez le delta, nous sommes plus compétitifs", a mis en avant le patron de Siemens, Joe Kaeser, lors d'une conférence de presse à Paris retransmise sur internet. Le groupe français doit se prononcer d'ici au 23 juin.

sur-le-meme-sujet-sujet_scalewidth_460_scalewidth_460
 

LE DETAIL - Siemens et Mitsubishi s’allient pour Alstom

RACHAT - Alstom : Hollande va recevoir Siemens et Mitsubishi

CONTRE PROPOSITION - Rachat d'Alstom : Siemens s'associe à Mitsubishi

LES FAITS - Alstom : GE discute avec des Français pour la reprise de la filière Energie