Alexandre de Juniac : Air France "aurait pu mourir"

  • A
  • A
Alexandre de Juniac : Air France "aurait pu mourir"
@ Capture d'écran Europe1.fr
Partagez sur :

INTERVIEW E1 - Alors qu'Air France a annoncé la deuxième phase de son plan de restructuration, Alexandre de Juniac a défendu ce choix sur Europe 1.

Air France a annoncé la deuxième phase de son plan de restructuration : 2.800 emplois sont concernés. Alexandre de Juniac a défendu ce choix sur Europe 1, face à Jean-Pierre Elkabbach : sans cette réforme, "Air France aurait pu mourir ou devenir une petite compagnie régionale". Le patron d’Air France KLM s’est toutefois voulu rassurant, en assurant qu’il n’y aurait pas de nouveau plan en 2014. Il a tenu à féliciter les personnels de la compagnie qui ont signé des accords afin d'augmenter de 20% la productivité et qui sont "engagés, dévoués et ingénieux". Les personnels de la compagnie ont fait des efforts considérables : "ils ont accepté de changer de manières de travailler, augmenté leurs heures de vol et leur temps de travail", rappelle le PDG. Des efforts qui portent : Air France - KLM a vu son nombre de passagers augmenter légèrement cette année.