Alcatel-Lucent externalise ses salariés

  • A
  • A
Alcatel-Lucent externalise ses salariés
Partagez sur :

L'équipementier télécoms va transférer 1.000 postes chez HP pour qu’il sous-traite ses activités informatiques.

L'équipementier en télécommunications Alcatel-Lucent a annoncé jeudi la signature d'un accord avec le premier fabricant mondial d'ordinateurs Hewlett-Packard (HP), à qui il confie une grande partie de ses activités informatiques.

Conséquence de ce "partenariat" ou "co-sourcing" avec HP, qualifié "d'externalisation" par les syndicats, plus de 1.000 postes vont être transférés d'Alcatel-Lucent à HP au niveau mondial, dont quelque 500 aux Etats-Unis et 425 en Europe. En France, 205 salariés doivent être touchés, selon les syndicats.

Le programme commercial qui sera lancé par Alcatel-Lucent et HP "pourrait générer des revenus de plusieurs milliards d'euros à la fois pour HP et Alcatel-Lucent sur une période de dix ans", ajoute le communiqué.

Ces dernières années, les deux groupes ont connu des difficultés : Alcatel-Lucent a annoncé en décembre un plan stratégique mondial qui prévoit la suppression de 6.000 postes. De son côté, HP a annoncé le 19 mai un plan mondial de 6.400 suppressions d'emplois.

Après l’annonce de ce transfert, quelque 600 salariés sur les 950 du site de Lannion dans les Côtes d’Armor ont interdit les entrées de l'entreprise pour contester la "délocalisation" d'activités de logistique industrielle et de recherche et développement. Selon la CFDT, environ 300 personnes ont également débrayé sur le site Alcatel d'Orvault, dans l'agglomération nantaise.