Airbus fait le plein de commandes à Farnborough

  • A
  • A
Airbus fait le plein de commandes à Farnborough
@ Reuters
Partagez sur :

SUCCESS STORY - Le constructeur européen a engrangé 60 milliards de dollars de commandes en deux jours grâce à ses avions remotorisés, plus économes en carburant.

L’info. A peine lancé, le long-courrier vedette remotorisé d'Airbus, l'A330neo, a engrangé les commandes mardi au deuxième jour du salon aéronautique de Farnborough.

A peine lancé, l’A330neo est un succès. AirAsia X, la filiale long-courrier de la compagnie malaisienne AirAsia, a conclu une journée prolifique pour l'appareil en s'engageant à acheter 50 A330-900neo pour un prix catalogue de 13,75 milliards de dollars. "Je pense que cet avion va être un avion remarquable", a déclaré Tony Fernandes, patron d'AirAsia, qui avait été un des premiers à pousser Airbus à lancer une version remotorisée de l'A330.

>> A LIRE AUSSI - Comment Airbus entend concurrencer Boeing avec le nouvel A330neo

Les loueurs ont ouvert le bal. Avant cette annonce, l'A330neo, dont le lancement a seulement été annoncé lundi matin, avait surtout rencontré le succès auprès des sociétés de location d'avions, considérées comme un bon indicateur de la tendance du marché. Le loueur américain CIT et la société irlandaise Avolon ont ainsi signé mardi des lettres d'intention en vue d'acheter 15 Airbus A330-900neo chacun.

>> A LIRE AUSSI : Ça plane pour Airbus

Objectif : une centaine d’appareils. Air Lease Corporation s'était de son côté d'ores et déjà engagé lundi à commander 25 exemplaires de l'A330neo, qui devrait être en service à partir de fin 2017. Fabrice Brégier, le patron d'Airbus, espère en vendre au total une centaine au cours du salon qui se tient jusqu'à la fin de la semaine dans les environs de Londres. Plus économe en carburant que les A330 actuels, cet avion a été lancé pour tenter de contrer le 787 Dreamliner de Boeing.

>> A LIRE AUSSI : les avions écolos

L’A320neo confirme. Au-delà de l'A330neo, Airbus a également vendu mardi des moyen-courriers A320, dont le succès ne se dément pas. Sa version remotorisée, l'A320neo, vient ainsi de dépasser le cap des 3.000 commandes fermes alors que les promesses d'économies de carburant séduisent les compagnies aériennes soucieuses de protéger leurs marges face à la montée des cours du pétrole.

La société de location SMBC Aviation Capital, filiale de la banque japonaise Sumitomo Mitsui, a ainsi commandé 110 A320neo remotorisés et 5 A320 pour un montant de 11,8 milliards de dollars. BOC Aviation, filiale de leasing de Bank of China, a également pris 43 Airbus de la famille A320. Depuis le début du salon, Airbus a engrangé 60 milliards de dollars de commandes et d'engagements d'achats.