Airbus : débrayage à Toulouse

  • A
  • A
Airbus : débrayage à Toulouse
@ MAXPPP
Partagez sur :

Les syndicats de l’avionneur demandent des augmentations de salaire et des embauches.

Les syndicats d'Airbus ont décidé de bloquer la production en France à partir de lundi, midi, pour obtenir des augmentations de salaire et des embauches, a annoncé le délégué Force ouvrière (FO), Jean-François Knepper. Les syndicats qui demandent "le retour de la direction à la table des négociations" vont par ailleurs organiser des grèves tournantes par secteurs. C'est l'assemblage des longs courriers A330 et A340 qui devrait être touché jusqu’à minuit.

"C'est la première fois que les cinq organisations syndicales se mobilisent ensemble sur les salaires, les conditions de travail et l'emploi", a dit un délégué CGT, Alain Milhau. La direction a proposé vendredi aux syndicats de relever de 1,5 à 1,9% ses propositions d'augmentation salariale pour 2010, mais les organisations syndicales demandent une augmentation comparable aux 3,5% de 2009. Les salariés d’Airbus avaient déjà fait grève dans différents sites vendredi et menacé de "bloquer la production" lundi.

Les grévistes refusent une rigueur financière injustifiée selon eux ainsi que les transferts d'activité vers l'Allemagne. Le président Thomas Enders a confirmé la construction en Allemagne et non pas en France du successeur du moyen-courrier à succès A320. "Le programme A320 fait vivre l'entreprise, et si les salariés allemands ont le droit de vivre, les salariés français aussi", a déclaré le délégué FO. "Si on ne garde à Toulouse que les programmes qui sont en souffrance on voit le danger de ne garder en France que la part de l'industrie qui boite et risque à terme de disparaître", a-t-il estimé.