Airbnb : la taxe de séjour entre en vigueur jeudi

  • A
  • A
Airbnb : la taxe de séjour entre en vigueur jeudi
@ AFP/JOEL SAGET
Partagez sur :

A compter du 1er octobre, le site de locations d'appartements va payer une taxe de séjour prélevée directement lors de la réservation pour les séjours à Paris. 

Airbnb rentre dans le rang. A compter de jeudi, le site de locations d'appartements va payer une taxe de séjour pour chaque nuitée réservée à Paris, en lieu et place de ses hôtes qui ne s'en acquittaient que rarement. 

Attaqué par la ville de Paris, qui est partie en guerre contre les locations touristiques qui sapent l'activité hôtelière et limite l'offre de logements d'habitation dans la capitale, Airbnb a donc décidé de se montrer coopérant. "Une nouvelle ligne apparaîtra sur le reçu des voyageurs. D'un montant de 0,83 euro par nuit et par voyageur, elle correspond à la taxe pour la catégorie 'meublés touristiques non classés'", détaille Airbnb dans son communiqué publié fin août. 

Cette systématisation du paiement de la taxe de séjour ne sera pas neutre pour Paris, qui recense 60% des hébergements proposés à la location sur le site. Ainsi, depuis janvier, 900.000 voyageurs ont réservé au moins une nuit à Paris. A 0,83 euro la taxe de séjour, cela représente au minimum 750.000 euros. En 2016, les revenus pour la ville de Paris pourraient avoisiner les 10 millions d'euros. Ce système pourrait ensuite être étendue à d'autres villes françaises.

Réécoutez la chronique d'Axel de Tarlé à ce sujet :