Airbags défaillants : Toyota rappelle plus de 3 millions de voitures

  • A
  • A
Airbags défaillants : Toyota rappelle plus de 3 millions de voitures
@ YOSHIKAZU TSUNO / AFP
Partagez sur :

Un peu plus de 15.000 véhicules Prius et Lexus Toyota sont concernés en France.

Le géant de l'automobile japonais Toyota a annoncé mercredi le rappel de 3,37 millions de véhicules dans le monde pour des problèmes d'airbags sans lien avec le scandale Takata, ainsi que des problèmes relatifs au réservoir de carburant.

Des airbags défaillants. Sont particulièrement affectés les modèles hybrides Prius (essence/électricité) ainsi que des voitures de la marque de luxe Lexus. Dans le premier cas, il s'agit d'"installer des supports de rétention d'airbags rideaux". Ces coussins de sécurité logés dans les rails de toit, censés se déployer le long des vitres en cas de choc latéral, peuvent partiellement se déployer en cas de "craquelure" au niveau du générateur de gaz, composé de deux chambres soudées l'une à l'autre. "Aucun accident attribué à ce problème n'a été rapporté dans le monde sur un modèle Toyota", précise le constructeur nippon. 

15.000 véhicules concernés en France. Au total, 1,43 million d'automobiles fabriquées entre 2008 et 2012 sont rappelées au garage pour réparation, dont notamment 743.000 au Japon, 495.000 en Amérique du Nord et 141.000 en Europe (parmi lesquelles un peu plus de 15.000 en France). Dans le second rappel, qui consiste à remplacer le support d'aspiration de carburant, 2,87 millions de voitures produites entre 2006 et 2015 sont concernées : 1,55 million au Japon, 713.000 en Europe (dont quelque 40.000 en France), 35.000 en Chine et 568.000 dans d'autres régions.

Des problèmes dans les réservoirs. "Les véhicules sont équipés d'un système de contrôle des émissions de vapeurs de carburant (appelé canister) installé dans le réservoir. Il est possible qu'une fissure apparaisse sur le bord du conduit d'évacuation des vapeurs en raison de sa forme inappropriée", ce qui pourrait conduire à une fuite et ainsi augmenter le risque d'incendie, explique Toyota. Plus de 900.000 voitures sont touchées par les deux problèmes, d'où un chiffre total de 3,37 millions de rappels.