Air France veut passer au low cost

  • A
  • A
Air France veut passer au low cost
@ MAXPPP
Partagez sur :

La société française l’envisage sur les vols intérieurs pour contrer les compagnies à bas prix.

Air France envisage d’attaquer Ryanair et autre EasyJet sur leur propre terrain. Selon Les Echos, la compagnie française projette de créer sa propre filiale low cost pour ses vols intérieurs, avec l’implantation de bases à Marseille, Nice et Toulouse. Le projet, baptisé en interne "Air France Express", pourrait voir le jour dès l'année prochaine si des accords sont trouvés avec les syndicats.

Les équipages seraient basés en province et rayonneraient à partir de ces bases, ce qui réduirait notamment les coûts du "découcher", quand des équipages contraints de dormir à l'hôtel. En outre, une telle localisation pourrait séduire une partie du personnel, puisque plus d'un pilote sur deux est domicilié en province, sur les quelque 4.200 que compte la compagnie.

"Produire plus dans une journée"

Air France compte aussi améliorer le rendement des rotations avec un meilleur enchaînement des vols en rendant les réseaux de province moins tributaires de la plateforme de correspondances de Roissy-Charles de Gaulle. "Avec ce système de bases, on peut cadencer les départs en fonction du temps de demi-tour, du temps d'escale nécessaire et donc accélérer les rotations des avions, en d'autres termes, produire plus dans une journée", résume une source proche du dossier sous couvert d’anonymat.

"Ne rien faire, c'est laisser les low cost continuer à se développer", a reconnu un pilote interrogé, citant l'exemple de l'aérogare "low cost" de Marseille d'EasyJet "trois fois moins cher que l'escale d'Air France". La compagnie française met déjà progressivement en place une nouvelle offre européenne (Neo) concernant ses vols moyen-courriers pour arrêter l'érosion de sa rentabilité sur ces dessertes.