Air France : tout départ contraint des salariés au sol écarté jusqu'à mi-2018

  • A
  • A
Air France : tout départ contraint des salariés au sol écarté jusqu'à mi-2018
@ AFP
5 partages

Il ne devrait pas y avoir de départs contraints de salariés au sol d'Air France avant fin juin 2018, selon la direction.

Air France a annoncé, mardi, la signature d'un accord qui écarte pour les personnels au sol de la compagnie tout départ contraint pour raison économique jusqu'au 30 juin 2018. Trois syndicats (CFDT, CFE-CGC et Unsa) représentant plus de 50% des personnels au sol ont signé l'accord triennal de gestion prévisionnelle des emplois et des métiers (ATGPEM), précise la compagnie aérienne.

Un accompagnement pour la mobilité. "Sa signature va permettre à l'ensemble des salariés au sol d'Air France de bénéficier jusqu'au 30 juin 2018 d'un engagement d'absence de tout départ contraint pour motif économique", explique l'entreprise. "Les salariés concernés par des redéploiements collectifs et qui souhaitent poursuivre leur carrière au sein de l'entreprise seront accompagnés dans une mobilité fonctionnelle et/ou géographique." La CFDT avait peu auparavant annoncé avoir signé cet accord avec les deux syndicats.