Air France: le gouvernement demande un effort aux pilotes

  • A
  • A
Air France: le gouvernement demande un effort aux pilotes
@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a appelé lundi les pilotes d'Air France à revenir à la table des négociations. 

Le porte-parole du gouvernement, Stéphane Le Foll, a appelé lundi les pilotes d'Air France à "faire un effort" et revenir à la table des négociations, affichant son soutien au plan de restructuration de la compagnie. Jeudi dernier, le Premier ministre Manuel Valls avait aussi demandé aux pilotes de prendre sur eux afin de faire aboutir les négociations.

Trouver une solution ou faire disparaître Air France. "Il y a un plan et j'en appelle à tout le monde, en particulier les pilotes. Il faut que tout le monde fasse un effort, dans les discussions et les négociations", a expliqué Stéphane Le Foll sur France Inter. Le porte-parole du gouvernement a estimé qu'un plan était nécessaire pour permettre à Air France "de passer une étape" face à la concurrence, "dans un ciel très compétitif". "Ou on laisse cette entreprise disparaître ou on se met autour d'une table pour trouver une solution", a-t-il prévenu, réclamant le retour du dialogue pour préserver une compagnie "qui est une image de la France".

Départs contraints. Air France doit annoncer lundi à ses personnels les détails de son plan de réduction d'activité qui pourrait entraîner près de 3.000 suppressions de postes. Pour la première fois de son histoire, des départs contraints sont envisagés. L'ampleur du plan dépendra d'une éventuelle reprise des négociations avec les pilotes.

Blocage avec les pilotes. Les dernières discussions avec les pilotes sur de nouvelles mesures de productivité avaient échoué et conduit les administrateurs du groupe AF-KLM à trancher la semaine dernière en faveur d'un scénario "alternatif" au plan de productivité et de croissance "Perform 2020".