Air France lance un comité de suivi sur la sécurité des vols

  • A
  • A
Air France lance un comité de suivi sur la sécurité des vols
Partagez sur :

Les syndicats de pilote ont également obtenu le départ du numéro 3 de la compagnie et patron de la sécurité des vols.

Le directeur général d'Air France a accepté d'entériner les demandes des pilotes en matière de sécurité des vols et de tirer les enseignements de l'accident du vol Rio-Paris, a annoncé mercredi le syndicat de pilotes majoritaire SNPL, saluant un "changement dans l'attitude" de la direction d'Air France.

Dans une lettre adressée aux syndicats et dont le Figaro.frs’est procuré une copie, Pierre-Henri Gourgeon s'engage à lancer une mission de suivi de l'audit sur la sécurité des avions, qui doit être prochainement engagé au sein de la compagnie aérienne.

"La terrible tragédie du vol AF 447 et l'incertitude sur ses causes, en l'absence des enregistreurs, est pour beaucoup dans l'émotion qui s'est manifestée ces derniers jours (…) Rien ne laisse penser qu'il y ait faute de l'équipage, c'est en tout cas mon intime conviction", écrit Pierre-Henri Gourgeon. Une lettre destinée à apaiser les tensions après la diffusion d’un courrier interne à Air France le 20 octobre dernier qui relançait le débat sur leur responsabilité dans le crash du vol Rio Paris.

Autre victoire pour les pilotes : le départ en décembre de Gilbert Rovetto, directeur général adjoint des Opérations aériennes et responsable de la sécurité des vols. Officiellement, la direction d'Air France évoque un départ en retraite, qui serait "programmé depuis le mois de mai".