Air France : la grève se profile pour le grand chassé-croisé de l'été

  • A
  • A
Air France : la grève se profile pour le grand chassé-croisé de l'été
@ STEPHANE DE SAKUTIN / AFP
Partagez sur :

Des discussions marathon entre la direction et les deux syndicats d'hôtesses et stewards n'ont pas abouti. 

La grève des personnels navigants (PNC) d'Air France se profile en plein chassé-croisé juillet-août. Des discussions marathon entre la direction et les deux syndicats d'hôtesses et stewards, qui appellent à la grève du 27 juillet au 2 août, n'ont pas abouti à un accord, vendredi. 

Le SNPNC-FO et l'Unsa-PNC (46% des voix à eux deux), qui ont reçu le soutien de syndicats de pilotes, sont en désaccord sur le texte du nouvel accord d'entreprise négocié depuis mi-avril. Ils entendent maintenir le préavis de grève qu'ils ont déposé début juin, "la direction ne proposant que des mesurettes et continuant à s'arc-bouter sur la durée de l'accord", selon Sophie Gorins du SNPNC-FO.

Une période cruciale pour Air France. L'accord actuel, fixant les règles de travail, de rémunération et d'avancement, arrive à échéance fin octobre. Pour éviter une grève en plein été, période cruciale pour la compagnie, Air France a proposé une reconduction quasi à l'identique de cet accord d'entreprise. Mais la durée de reconduction, 17 mois, est jugée insuffisante par les syndicats qui réclamaient un nouvel accord d'une durée de trois à cinq ans.

Les deux syndicats d'hôtesses et de stewards ont reçu vendredi le soutien de trois syndicats de pilotes d'Air France, le SNPL, le SPAF et Alter, qui dénoncent dans un tract transmis à l'AFP "les méthodes" de la direction qui sont restées "les mêmes" et provoquent "la même réponse". Ils mettent en garde contre un "mouvement" de grève qui risque de provoquer "de fortes perturbations et (de) générer des situations inhabituelles".