Air France-KLM : la baisse des réservations va encore "s'accentuer"

  • A
  • A
Air France-KLM : la baisse des réservations va encore "s'accentuer"
Jean-Marc Janaillac n'est pas très optimiste quant aux réservations chez Air France-KLM@ ERIC PIERMONT / AFP
Partagez sur :

Les réservations de billets chez Air France-KLM sont en chute et cela ne devrait que s'accentuer.

Le PDG d'Air France-KLM, Jean-Marc Janaillac, a estimé mardi que la baisse des réservations, déjà très marquée entre juin et août en raison notamment de la désaffection des clientèles japonaise, chinoise et américaine, allait encore "s'accentuer d'ici la fin de l'année".

En cause, une grève et des attentats. "Ces derniers mois ont été particulièrement difficiles notamment en France, les attentats et les mouvements sociaux ont fortement touché notre activité", a déclaré Jean-Marc Janaillac lors d'une conférence de presse à l'ouverture à Paris du salon des professionnels du tourisme IFTM Top Resa. Le PDG a déploré la grève des personnels navigants qui a "entamé la confiance de nos clients, du grand public mais aussi de nos partenaires". Les hôtesses et stewards d'Air France ont observé une grève d'une semaine du 27 juillet au 2 août.

"Sur la période de juin à août 2016 Air France a constaté une baisse de ses réservations de 5%, cette tendance s'accentue sur la fin de l'année avec une baisse entre 5 et 10%. Elle est encore plus marquée sur les marchés chinois, japonais et américain", a-t-il poursuivi. Il a noté par ailleurs, une "surcapacité" de l'offre des compagnies aériennes, alors que "l'Europe subit une forme de désaffection et à l'intérieur de l'Europe la France encore plus".

Une filiale low-cost qui tire son épingle du jeu. La PDG de Transavia France, Nathalie Stubler, a pour sa part souligné les très bons résultats de la filiale à bas coûts du groupe faisant état de "32% de passagers supplémentaires transportés par rapport à 2015" entre janvier et août grâce à l'ouverture de 15 nouvelles routes au départ de Paris et l'augmentation des fréquences.