Adriana Karembeu entre en bourse

  • A
  • A
Adriana Karembeu entre en bourse
AKD, la société d'Adriana Karembeu, réalise 900.000 euros de chiffre d’affaires.@ MAXPPP
Partagez sur :

Sa société de produits cosmétiques a été introduite mercredi sur le marché libre à Paris.

L’ancien top-model, devenue une femme d’affaires avertie, a décidé de d’introduire mercredi sa société de cosmétiques et de gestion de spas d'hôtel, AKD, sur le marché libre de la Bourse de Paris.

Tout a commencé en 2005. Adriana Karembeu rencontre alors Alain Legout et discute cosmétiques avec lui. Adriana Karembeu Diffusion, AKD, verra le jour quelques temps plus tard. Aujourd’hui, la société réalise 900.000 euros de chiffre d’affaires.

"L'image, c'est tout pour moi aujourd'hui"

Alain s’occupe de la gestion, Adriana des produits. Mais l’ambassadrice de la Croix Rouge n’hésite pas à mettre les mains à la pâte. "La gamme porte mon nom. J’ai une certaine responsabilité", souligne l’ex-mannequin vedette. "L’image, c’est tout pour moi aujourd’hui. J’ai vraiment intérêt à m’occuper de cette entreprise, de cette marque. Et puis, mon rôle, c’est d’être à la création : élaborer des produits, tester, valider. Pas un seul produit ne sort sans ma validation, évidemment. Et puis la communication".

"J’ai une certaine responsabilité" :

AKD propose une gamme complète de produits cosmétiques à base de silicium organique et gère également des spas dans des hôtels haut de gamme. Des produits qui collent bien à l’image de la star, selon Nathalie Chouraqui, spécialiste des licences à l’agence Kazachok.

"Elle a la chance d’être magnifique et d’avoir une notoriété qu’il faut utiliser", rappelle Nathalie Chouraki. "Elle s’appellerait Christine Dubois et voudrait démarrer de la même manière, elle n’aurait pas le tremplin. Elle a donc raison de l’utiliser et de s’appuyer dessus aujourd’hui".

C’est donc un défi de taille pour l’ex-femme du footballeur Christian Karembeu. Car les marchés sont en général beaucoup plus sensibles à la beauté des chiffres.