Administration : et si on s'inspirait de la Suède ?

  • A
  • A
Administration : et si on s'inspirait de la Suède ?
Partagez sur :

MATINALE SPECIALE - Le pays nordique a simplifié toutes les démarches administratives. Avec à la clé d'importants gains pour l'économie.

En Suède, le choc de simplification que François Hollande appelle de ses vœux s'est déjà produit. Simplification des démarches des entreprises, identifiant unique pour suivre tous ses échanges avec l'administration, le pays scandinave a choisi la voie de la facilité pour les démarches.  

>> A l’occasion de la matinale spéciale d’Europe 1 Matin : "chômage les solutions pour s’en sortir", la rédaction d'Europe 1 s'est penchée sur ces idées suédoises dont la France pourrait gagner à s'inspirer.

Supprimer les démarches "chronophages". C'est justement ce qui a poussé Fleur Pellerin, la ministre de l'Economie numérique, à se rendre la semaine dernière à Stockholm. Son objectif ? Découvrir les secrets de la potion magique suédoise, pour les reproduire en France. "Il y a tout un tas de formalités, comme les liasses fiscales, qui ne sont pas du tout nécessaires, car ici l'administration garde la trace des démarches chronophages", explique-t-elle.

Par exemple, les Suédois n'ont pas des dizaines de numéros d'identification et de mots de passe à retenir : chacun a son propre identifiant, unique, qui fonctionne pour toutes les relations avec l'administration, de la déclaration d'impôts au remboursement des frais médicaux.

>> A LIRE AUSSI : Ce qu'on sait du choc de simplification

48 heures pour créer son entreprise. Cette efficacité accrue, Ludovic Bougeron l'a constaté dès le début, quand il a créé sa société de graphisme à Stockholm, en 2006. L'acte de création en lui-même prend en effet 48 heures, et demande simplement un e-mail et la somme de 12 euros. Le même acte, en France, lui aurait demandé une semaine.

Depuis, il ne traite qu'épisodiquement avec l'administration et, à chaque fois, cela se fait par Internet. "Quand je contacte une administration en Suède, que ce soit pour les impôts ou pour l'Urssaf, ils ne me demandent pas de fournir de pièces jointes. C'est aussi quelque chose qui se fait par mail ou téléphone très rapidement", souligne-t-il encore.

Des délais de paiement entre les entreprises réduits. Avec la simplification de l'administration, c'est toute l'économie qui s'est dynamisée. Ainsi, alors que les délais de paiement des fournisseurs dépassent souvent les deux mois dans l'Hexagone, ils sont inférieurs à trois semaines en Suède. "Si l'on veut que les gens créent de l'emploi, la première chose à faire, c'est de ne pas compliquer la création d'entreprise", conclut Ludovic Bougeron.