Acheter à Paris ? Quasi-impossible

  • A
  • A
Acheter à Paris ? Quasi-impossible
Partagez sur :

Un couple parisien, qui emprunte pour acheter, gagne en moyenne 8.345 euros par mois.

L'immobilier continue de flamber à Paris. Depuis le début de l'année, alors que le nombre de transactions baisse, les prix, eux, restent à la hausse avec  7% d'augmentation, selon les chiffres publiés mardi par le site meilleurtaux.com. Acheter son logement dans la capitale relève désormais presque du miracle.

Désormais, un couple parisien, qui emprunte pour acheter un logement, gagne en moyenne 8.345 euros. C’est presque deux fois plus qu’en province. Les classes moyennes ne peuvent donc plus acheter à Paris, en dehors des petites surfaces. Il y a une douzaine d’années, un couple avec des revenus moyens pouvait s’offrir un appartement de 50 mètres carrés à Paris. En 2012, il ne peut rêver que de 29 m² à Paris, guère plus. A prix équivalent, le même couple pourrait s'offrir une surface deux fois plus grande à Toulouse, Nantes ou Strasbourg.

8.260 euros le m²

Depuis l’an 2000, les prix de l’immobilier ont littéralement explosé dans la capitale. Le prix moyen du m² est passé de 2.800 à 8.260 euros. Le montant moyen des prêts à Paris avoisine donc 249.995 euros pour une durée moyenne de remboursement de 17,7 ans. Car la règle bancaire veut que le remboursement du prêt d’un ménage ne dépasse pas le tiers de ses revenus mensuels.

Et conséquence de ces prix élevés, si un Parisien sur deux choisit d'investir effectivement à Paris, 33,6% optent finalement pour un bien en Ile-de-France, un peu moins chère, et 19,1% en province.