Accord sur les conditions de l'aide à Chypre

  • A
  • A
Partagez sur :

Les autorités chypriotes disent avoir achevé leurs discussions avec les créanciers internationaux sur les conditions du plan de sauvetage de dix milliards d'euros, dont la première tranche, selon le ministre des Finances Michael Sarris, sera versée en mai. Ce dernier a annoncé peu après qu'il remettait sa démission.

"Nous avons conclu un protocole d'accord. Il s'agit d'un développement important", a souligné mardi Christos Stylianides, porte-parole du gouvernement. Selon les termes de cet accord, Nicosie versera un intérêt de 2,5% sur les prêts qui lui seront accordé, les remboursements débutant dans 10 ans et étant étalés sur 12 ans, selon le porte-parole du gouvernement et le ministre des Finances.

Michael Sarris a également dit que Chypre espérait assouplir le contrôle des capitaux dès que possible, sans pouvoir donner de date précise. Selon une source, cet assouplissement pourrait intervenir dès ce mardi.