Accord avec la Chine : la riposte d'EDF

  • A
  • A
Accord avec la Chine : la riposte d'EDF
@ Reuters
Partagez sur :

EDF assure avoir eu l'accord du gouvernement pour signer un partenariat nucléaire avec la Chine.

>> L'INFO. Le directeur de la production d'EDF, Hervé Machenaud, a confirmé jeudi dans un entretien à Aujourd'hui en France/Le Parisien, que la société avait l'"accord explicite du gouvernement" pour signer un accord avec la Chine sur le nucléaire.  Le Canard enchaîné a rapporté mercredi que l'Inspection générale des Finances a ouvert une enquête sur les conditions dans lesquelles le PDG d'EDF Henri Proglio a signé en novembre 2011 un premier projet d'accord cadre avec CGNPC sans Areva".

"Cet accord a été signé en marge d'une grande réunion du C8 (qui regroupe les 8 grands du nucléaire). C'est seulement à la suite du Comité de politique nucléaire (CPN) de fin septembre que nous avons eu l'accord explicite du gouvernement", a-t-il déclaré Hervé Machenaud au Parisien. "Montrer du doigt nos partenaires chinois ne crée pas un environnement psychologique favorable", a estimé le directeur de la production d'EDF.

Interrogé sur les craintes que pourrait susciter cet accord en matière de transferts de technologies, M. Machenaud affirme que celles-ci sont "infondées". "Ce texte fera l'objet d'accords explicites complémentaires, sur la propriété intellectuelle, entre Areva et le CGNPC (Ndlr : China Quangdong Nuclear Power Company)", a-t-il ajouté. Selon lui, "le nucléaire français a tout intérêt à ce que les ingénieurs du monde entier viennent dans nos centrales".